Achat de billets
Achat VidéoPass
News
14 jours ago
By motogp.com

Ces pilotes qui font gagner deux constructeurs en MotoGP™ …

Au lendemain du tout premier succès en rouge de Jorge Lorenzo, passons en revue les pilotes qui ont fait gagner deux marques en MotoGP™.

Depuis son départ de chez Yamaha il y a de cela un an et demi, Jorge Lorenzo (Ducati Team) n’avait plus empoché la moindre victoire. Le Majorquin traversait une période difficile, mais ce dernier aura finalement été en mesure de mettre un terme à cette longue disette, avec un succès inscrit sur les terres de son employeur Ducati, qu’il quittera d’ailleurs d’ici quelques mois. Un triomphe important dans la carrière de l’Espagnol et pour cause, le pilote ibérique peut désormais se targuer d’avoir fait gagner deux marques différentes en MotoGP™… un exploit accompli par cinq autres pilotes avant lui :

Support for this video player will be discontinued soon.

Résumé : Patience récompensée pour Lorenzo

Il y a d’abord eu Max Biaggi en 2003. L’Italien venait de passer quatre saisons chez Yamaha ; constructeur pour lequel il avait enregistré huit victoires, 28 podiums et 17 poles. Le transalpin retrouvait le clan Honda, au sein duquel il avait évolué quelques années plus tôt sous l’ère de la 500cc. Arrivé à Donington, son rival de toujours Valentino Rossi s’imposa… mais un dépassement avait eu lieu sous drapeau jaune. Max Biaggi héritait ainsi de la victoire devant Sete Gibernau, il y en aura deux autres à Motegi (2003) et au Sachsenring (2004).

Support for this video player will be discontinued soon.

Video Highlights (course MotoGP)

Il eut ensuite Valentino Rossi en 2004. Ce dernier s’illustrait pour sa toute première apparition au guidon de la YZR-M1 à Welkom devant Max Biaggi et Sete Gibernau. Huit autres succès suivront cette année-là, avec une fameuse couronne de Champion du Monde à la clé. Valentino Rossi sortait alors de quatre saisons chez Honda ; marque pour laquelle il avait décroché 33 victoires, 54 podiums, 20 poles et 3 titres.

Support for this video player will be discontinued soon.

Video Highlights (course MotoGP)

Casey Stoner fait aussi partie de ce cercle très restreint de pilotes ayant gagné en MotoGP™, au guidon de deux machines. En 2011, l’Australien faisait son retour dans le giron Honda, cette fois au sein du team officiel Repsol Honda et ce dernier grimpait d’emblée sur la plus haute marche du podium à Losail. Durant cette campagne, Casey Stoner s’adjugera un total de dix victoires, 16 Tops 3, 12 poles et un titre. Les quatre saisons précédentes, l’Australien les avait passées chez Ducati, à qui il avait offert 23 succès, 42 podiums, 21 poles et un titre également (en 2007).

Support for this video player will be discontinued soon.

Vidéo Résumé (course MotoGP)

Andrea Dovizioso (Ducati Team) s’était pour sa part illustré sous la pluie lors du Grand Prix de Grande-Bretagne 2009 devant Colin Edwards et Randy de Puniet. L’Italien, qui officiait alors pour le compte de Honda, aura dû attendre sept ans avant de reconnaître ce feeling : c’était à Sepang en 2016. Le transalpin l’emportait devant Valentino Rossi et Jorge Lorenzo, au guidon cette fois d’une Ducati. En 2017, ce dernier empochait six autres succès pour tout compte fait terminer vice-Champion du Monde.

Support for this video player will be discontinued soon.

#DoviOnCloud9 : ‘DesmoDovi’ triomphe à Sepang

Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP) a également eu ce privilège. L’Espagnol avait remporté le Grand Prix de Grande-Bretagne 2016 sur la Suzuki GSX-RR. Cal Crutchlow et Valentino Rossi l’accompagnaient ce jour-là sur le podium. Le Catalan migrera ensuite chez Movistar Yamaha MotoGP ; équipe qu’il allait faire triompher dès la première épreuve au Qatar, après une pré-saison dominée de bout en bout.

Support for this video player will be discontinued soon.

Résumés : Viñales brille pour ses débuts avec Yamaha

Ils sont donc six à avoir fait gagner deux constructeurs en MotoGP™. Mais en réalité, en comptant la 500cc, ils sont bien plus nombreux : 24 pour être exact. On pourrait par exemple citer : Giacomo Agostini (MV Agusta / Yamaha), Sete Gibernau (Suzuki / Honda), John Kocinski (Yamaha / Cagiva) ou encore Luca Cadalora (Yamaha / Honda). D’autres pilotes ont même gagné avec trois marques différentes. C’est le cas de Mike Hailwood (Norton / MV Agusta / Honda), d’Eddie Lawson (Honda / Yamaha / Cagiva), de Loris Capirossi (Yamaha / Honda / Ducati) ou encore de Randy Mamola (Suzuki / Honda / Yamaha).