Achat de billets
Achat VidéoPass
News
7 jours ago
By motogp.com

Moto3™ : Martin fait le break

Le pilote espagnol du team Del Conca Gresini Moto3 consolide son avance avec une nouvelle victoire

Jorge Martin (Del Conca Gresini Moto3) a effectué un nouveau sans-faute pour porter son avance en tête du classement général à 7 points par rapport à son rival Marco Bezzecchi (Redox PruestelGP) à l'issue du Grand Prix Pramac d'Allemagne.

Support for this video player will be discontinued soon.

Moto3™ : Martin haut la main

L'Italien avait pourtant disputé le leadership à Martin sur la première partie de la course, mais le Madrilène haussa le ton à huit tours de l'arrivée pour porter son avantage à 2.5s.

Alors que la victoire était hors de portée, Bezzecchi est parvenu à contenir les assauts de John McPhee (CIP - Green Power), le Britannique décrochant avec la troisième place son premier podium de l'année.

Outre Martin, Bezzechi et McPhee, des pilotes tels que Fabio Di Giannantonio (Del Conca Gresini Moto3) et Albert Arenas (Angel Nieto Team Moto3) s'étaient mêlés à la lutte pour les premières positions avant de partir à la faute - laissant alors le champ libre à Marcos Ramirez (Bester Capital Dubai) et Arón Canet (Estrella Galicia 0,0) pour se disputer la quatrième place. Ramirez prit imposa finalement sa KTM devant la Honda de Canet en le dépassant dans le dernier secteur.

Jaume Masia (Bester Capital Dubai) a franchi la ligne d’arrivée en sixième position devant Jakub Kornfeil (Redox PruestelGP) et Phillip Öttl (Sudmetal Schedl GP Racing).

La performance du jour était à mettre au crédit de Raúl Fernandez, remplaçant de Darryn Binder chez Red Bull KTM Ajo. Le jeune Espagnol, qui ne comptait à ce jour que cinq participations en Grand Prix, s'est classé en neuvième position après une fulgurante remontée depuis la 25è place.

Alors qu'il figurait parmi le groupe de tête, Fernandez avait effectué un hors-piste suite à un contact avec Lorenzo Dalla Porta (Leopard Racing) au neuvième tour - une manœuvre qui se solda par une pénalité de trois positions pour l'Italien.

Parmi les autres incidents à signaler, la chute d'Enea Bastianini (Leopard Racing) survenue au 24è tour. Avec un zéro pointé pour Di Giannantonio et Bastianini, Canet récupère la troisième place du classement général derrière Martin et Bezzecchi.

Recommandés