Achat de billets
Achat VidéoPass
News
25 jours ago
By motogp.com

Misano : Ducati, Yamaha et Aprilia ont-elles un avantage ?

Les trois constructeurs ont pu effectuer des essais privés sur la piste de Misano, où se tiendra la prochaine épreuve dans deux semaines.

Dans deux petites semaines, le MotoGP™ fera escale à Misano pour la 12e épreuve du calendrier ; circuit que cinq équipes ont d’ores et déjà pu fouler en réalité dans le cadre d’essais privés. Parmi elles, figuraient trois teams officiels : Movistar Yamaha MotoGP, Ducati et Aprilia Racing Team Gresini.

« À Misano, nous avons surtout travaillé en vue de la course, déclarait le Directeur de chez Movistar Yamaha Massimo Meregalli au micro de Simon Crafar lors des FP1. Nous étions focalisés sur la mise au point de la moto, nous n’avons rien testé de nouveau, mais la situation paraît prometteuse. »

En effet Maverick Viñales disait se sentir beaucoup mieux au guidon de sa YZR-M1 : « Je pense que ce Test à Misano a vraiment été crucial. Nous n’avons rien testé de particulier, mais j’avais de nouveau plaisir à rouler sur cette moto, ce qui n’avait pas été le cas en Autriche. J’ai pu boucler de nombreux tours et mes chronos étaient plutôt bons. La seule différence, c’est que nous avons pu régler la moto comme je le souhaitais et quand vous n’avez pas besoin de changer votre style de pilotage, forcément vous pouvez attaquer pour aller bien plus vite. »

Support for this video player will be discontinued soon.

Essais privés de Misano: Le feedback de Viñales et Espargaró

Des propos que corroborait Valentino Rossi vendredi en media debrief…

 « Ce Test de Misano s’est avéré très positif pour Maverick, qui a roulé très fort. Nous avons travaillé dur, nous avons testé de nombreuses choses, dont certaines en vue plus spécifiquement de ce GP. Cette course s’annonce très importante, j’aimerais vraiment être compétitif. »

Chez Ducati, le programme du jour avait été assez similaire à celui de Yamaha.

« Il s’agissait surtout de nous préparer pour la course qui aura lieu dans deux semaines, de trouver une bonne base de réglages, indiquait le team manager de chez Ducati Davide Tardozzi durant la FP1. En revanche nous aurons de nouvelles pièces à Misano et à Aragón. Michele en a déjà testé quelques unes. »

Dans le clan Aprilia, ce n’est pas les nouveautés qui manquaient en revanche…

« Nous avons testé de très nombreuses choses, reconnaît Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team). Je dirais même que nous avons testé plus de choses en une journée que l’an passé ! Nous avons testé un nouveau bras-oscillant, un nouveau cadre, combinées à différentes configurations moteur. En fin de journée, j’étais plutôt content de ce châssis. Il m’apporter un peu plus de stabilité dans les courbes rapides, nous avons donc décidé d’en équiper une de mes motos. » Si Aleix Espargaró avait à sa disposition le nouveau châssis, Scott Redding a quant à lui pu tester l’évolution moteur, qui lui donnait pleine satisfaction à en croire ses publications sur les réseaux sociaux.  

Alors ces teams disposeront-ils pour autant d’un avantage ? Réponse dimanche prochain.

Recommandés