Achat de billets
Achat VidéoPass
News
13 jours ago
By Nick Harris

41e année d’attente, par Nick Harris

Nick Harris évoque l’avenir de la moto anglaise avec les départs de Scott Redding et de Bradley Smith.

Alors que Bradley Smith et Scott Redding luttaient courageusement ce dimanche pour inscrire quelques points, je n’ai pas pu m’empêcher de penser à l’édition 2015 du GP de Saint-Marin et de la Riviera de Rimini… Cette course, disputée dans des conditions piégeuses, à l’issue de laquelle nos deux Anglais avaient terminé sur le podium juste derrière Marc Márquez (Repsol Honda Team). Trois ans plus tard, ces derniers sont sur le point de perdre leur statut de pilotes à temps plein en MotoGP™.

Issus de la Dorna Academy, tous deux ont pourtant été si proches de ramener une couronne mondiale à la Grande-Bretagne avant leur ascension en catégorie reine… Bradley Smith, qui a remporté trois épreuves en 125cc, s’était classé vice-Champion du Monde derrière son coéquipier Julian Simon lors de la campagne 2009. Scott Redding reste quant à lui le plus jeune vainqueur d’un Grand Prix grâce à son succès sur la piste de Donington en 2008. Ce dernier décrochera ensuite trois victoires en 2013, année où il s’adjugera d’ailleurs la deuxième place du mondial Moto2™.

En 2015, suite à sa deuxième place de Misano, Bradley Smith achevait la saison à une prometteuse sixième position… Malheureusement, les blessures et le passage aux pneumatiques Michelin ont ralenti sa progression et après deux années passées chez KTM, c’est désormais en tant que pilote d’essai Aprilia qu’il officiera, avec tout de même quelques wildcards de prévues. Scott Redding, qui a depuis connu un autre podium à Assen (2016), devrait de son côté totalement quitter le paddock, après 11 années de mondial.

Il y a quelques semaines, j’ai eu l’occasion de revoir une autre star britannique issue de cette Dorna Academy sur la ligne de départ du TT Classic à l’Île de Man : le toujours aussi pétillant Danny Webb. Ce jeune Anglais, qui avait signé une pole en 125cc au guidon de sa Mahindra, était sur une magnifique Manx Norton, prêt à en découdre. Sa carrière en Grand Prix et son passage au sein de cette Academy semble si loin…

Tous les regards semblent désormais tournés vers Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol). Le pilote du team LCR Honda a déjà mis fin à cette longue période de disette, connue par le peuple britannique, en succédant à Barry Sheene avec cette victoire à Brno en 2016. Succès qui sera suivi de deux autres triomphes à Phillip Island en 2016 et à Termas de Río Hondo en 2018.

Bonne chance à Bradley et à Scott pour la suite. La troisième place de Cal, ce dimanche à Misano, montre que d’autres podiums et d’autres victoires nous attendent. Les Anglais espèrent également que la British Talent Cup permettra de mettre en évidence un nouveau talent. Mais une chose est certaine : ça ne se fera pas du jour au lendemain. En attendant, les Britanniques n’ont plus décroché de couronne mondiale en catégorie reine depuis 41 ans.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés