Achat de billets
Achat VidéoPass
News
17 jours ago
By motogp.com

Les adversaires de Márquez veulent continuer de rêver !

Marc Márquez a peut-être fait un pas de plus vers le titre en Aragón, ses adversaires sont bien déterminés à se maintenir dans la course.

Le MotoGP™ part à la découverte de nouvelles contrées et pour cause cette 15e épreuve du calendrier emmène les pilotes sur le Chang International Circuit ; une piste située à l’Est de la Thaïlande sur laquelle ils ont en réalité déjà roulé. C’était dans le cadre d’essais hivernaux, en février dernier, dans des conditions donc bien différentes.

À ce stade de la saison, Marc Márquez (Repsol Honda Team) continue en tout cas de mener les débats. Dominé par les Ducati depuis le retour de la trêve estivale, l’Espagnol ne s’est en revanche pas laissé intimider à Aragón, tracé antihoraire qui avait justement rebaptisé une de ses courbes en son nom quelques jours plus tôt. Chaussé d’un pneu arrière soft, le Champion du Monde renouait en effet avec la victoire, sa sixième cette année.

Support for this video player will be discontinued soon.

Résumé: Márquez reste maître en Aragón

Mais tous les rêves sont encore permis pour ses adversaires ; preuve en est son plus proche poursuivant Andrea Dovizioso (Ducati Team), classé deuxième de l’ultime épreuve, pointe à 72 longueurs. Jamais le transalpin n’avait d’ailleurs enchaîné quatre podiums en MotoGP™ et le prochain rendez-vous pourrait bien convenir à sa Desmosedici GP18 au vu de ses grandes lignes droites ! Malgré cet écart, certes important, rien n’est donc vraiment joué…

À vrai dire, trois autres pilotes conservent mathématiquement une chance, à commencer par Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP), qui venait sauver les meubles à Aragón avec une huitième place. Certes, la M1 souffre toujours autant, il n’empêche que l’Italien a terminé meilleur pilote Yamaha sur huit des 13 dernières épreuves. Au sommet de sa forme sur le plan physique, le Docteur se maintient ainsi à bonne distance le duo ibérique Jorge Lorenzo (Ducati Team) – Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP), qui avait pourtant rallié l’arrivée en dixième position au MotorLand.

Support for this video player will be discontinued soon.

Lorenzo : « Marc a causé ma chute et il le sait »

Après les deux chutes successives du Majorquin, les deux hommes se retrouvent en effet à égalité parfaite. Ducati a par ailleurs assuré que son représentant fera bien le déplacement en Thaïlande, malgré une fracture au pied droit et une luxation du gros orteil. Bien déterminé à courir, ce dernier devra toutefois recevoir le feu vert des médecins.

Derrière, la bataille continue de faire rage pour le statut de meilleur indépendant. Danilo Petrucci (Alma Pramac Racing) est revenu au niveau de Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol) étant donné que le Britannique s’est récemment fait piéger. Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3), seulement 14e à Aragón, marque quant à lui très légèrement le pas. Ceci étant le circuit de Buriram devrait éveiller en lui de bons souvenirs, puisqu’en début de saison, le Français y avait terminé deuxième du Test Officiel.

Support for this video player will be discontinued soon.

Un tour du circuit de Buriram avec Márquez

Méfiance toutefois… Andrea Iannone (Team Suzuki Ecstar), auteur d’un podium à double tranchant pour Suzuki, est désormais à ses trousses ; tandis qu’Álex Rins complète le Top 10 provisoire.

La première séance d’essais libres du GP PTT de Thaïlande se tiendra vendredi, à partir de 4h55 (heure française). Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés