Achat de billets
Achat VidéoPass
News
16 jours ago
By motogp.com

Nouveau carénage pour des Yamaha retrouvées à Buriram ?

Maverick Viñales et Valentino Rossi repartent avec les deuxième et neuvième chronos de la journée.

Une fois n'est pas coutume, Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP) et son coéquipier Valentino Rossi auront connu une bonne première journée au Grand Prix PTT de Thaïlande. Preuve en est les deux pilotes se sont accaparés les deux premières places de la FP1, pour finalement terminer la journée aux deuxième et neuvième rangs.

Le Catalan, qui n'avait pourtant pas de grandes attentes en amont de ce week-end, veut malgré tout garder les pieds sur terre : « Comme je l'ai dit, je n'ai pas d'attentes pour la course. C'est juste un vendredi. Mais c'est sûr que les sensations sont bien meilleures qu'en Aragón », explique le pilote de 23 ans. Je me sens mieux avec la moto. On l'a pas mal modifiée, avec ce que j'ai demandé, et ça semble fonctionner - ou du moins pour moi - surtout avec le pneu hard à l'arrière. »

Support for this video player will be discontinued soon.

Viñales: « Nous avons fait de gros changements sur la moto »

Maverick Viñales a ensuite poursuivi en décrivant les changements qu'il a demandés à Yamaha depuis plusieurs mois : « La répartition des masses est totalement différente sur la moto. Je la pilote désormais comme je le souhaite. Nous avons fait de bonnes séances, mais nous verrons demain. »

Et de l'autre côté du garage, Valentino Rossi était donc deuxième des FP1 avant de terminer la journée en neuvième position, à seulement trois dixièmes d'Andrea Dovizioso (Ducati Team). Était-ce alors une journée positive pour le « Docteur » ?

« On a moins souffert que ce à quoi je m'attendais, car ça avait été très difficile lors du Test en févier. Aujourd'hui, ce n'était pas si mauvais. Les pneus Michelin sont différents car ils sont plus durs, donc moins commodes au premier abord, mais au moins ils dureront pour toute la course, sachant que les températures de piste peuvent facilement grimper à 50°C ici. Mais il nous reste beaucoup à faire pour comprendre quel sera le meilleur pneu. »

L'Italien a également eu l'opportunité d'étrenner un nouveau carénage, mais a-t-il eu l'effet escompté ? « J'ai essayé un nouveau carénage mais je ne sais pas si je vais continuer à l'utiliser car je n'ai pas senti de grande différence. En tout cas notre rythme n'est pas si loin de celui des meilleurs, alors nous allons essayer de continuer ainsi. »

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés