Achat de billets
Achat VidéoPass
News
13 jours ago
By motogp.com

Dovizioso assuré du titre de vice-Champion

Andrea Dovizioso, classé sixième de ce GP Shell de Malaisie, ne peut désormais plus être rejoint par Valentino Rossi au Championnat.

Andrea Dovizioso (Ducati Team), qui menait la deuxième ligne, entretenait l’espoir de répéter ses victoires des deux précédentes éditions. Confiant quant à son rythme, le pilote Ducati n’aura toutefois pas connu la course désirée, puisqu’après s’être défait de Jack Miller (Alma Pramac Racing) pour le gain de la quatrième place, ce dernier reculait progressivement au classement.

Débordé coup sur coup par Dani Pedrosa (Repsol Honda Team), puis par Álex Rins (Team Suzuki Ecstar) et Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP), l’Italien devait ainsi se contenter d’une sixième position.

« Nous devons étudier plus calmement ce qu’il s’est passé en course, indiquait le transalpin. Nous devons voir s’il y avait quelque chose qui n’allait pas ou si ça vient tout simplement de la situation dans laquelle nous étions. Mais dès le départ je ne pouvais pas freiner correctement et je n’avais pas forcément une bonne vitesse de passage en courbe. Bref je ne pouvais pas faire de bons chronos, alors que vendredi et samedi, j’avais un assez bon rythme. Après c’est vrai que les conditions étaient un peu différentes, qu’il faisait un peu plus chaud. Mais point positif : ce genre de courses nous enseigne certaines limites, qu’il est important de cerner avant l’hiver. »

Bien que déçu quant au résultat en lui-même, Andrea Dovizioso était malgré tout assuré du titre de vice-Champion du Monde, compte tenu du résultat blanc de son adversaire Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP).

« Je suis bien évidemment ravi d’assurer cette deuxième place au Championnat, confiait-il. Valentino avait pourtant fait une incroyable course ce dimanche. Malheureusement il s’est fait piéger, ce qui joue en mon avantage […] Après les nombreux résultats blancs, nous nous nous sommes quelque peu rattrapés dès Brno. Oui, je suis très content de la façon dont nous avons travaillé, mais Marc reste le pilote plus rapide que nous pour le moment. Nous devons donc continuer de travailler, comme nous l’avons fait cette année, pour être davantage préparés en vue de 2019. »

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Sepang : Ce que les pilotes ont pensé de la course

Recommandés