Achat de billets
Achat VidéoPass
News
2 jours ago
By motogp.com

Pedrosa rejoint officiellement les MotoGP™ Legends

Avant qu’une page se tourne pour Dani Pedrosa, ce dernier fut érigé ce jeudi au rang de MotoGP™ Legend.

En ce jeudi, un nouveau nom rejoignait le cercle des MotoGP™ Legends en la personne de Dani Pedrosa (Repsol Honda Team).

L’Espagnol, qui a pris la décision en juillet dernier de tirer sa révérence fin 2018, aura reçu une véritable ovation pour sa carrière, au cours de laquelle il aura empoché pas moins de 54 victoires, 153 podiums, 49 poles et trois titres de Champion du Monde.

Pedrosa intègre le cercle des MotoGP™ Legends

Vito Ippolito, Président - Fédération Internationale de Motocyclisme :
« Vous venez de lister son palmarès à travers les différentes classes, mais au-delà de ça, Dani est un véritable exemple pour les jeunes. Il a toujours été quelqu’un de très ‘clean’ dans sa façon de disputer et de gagner les courses. La FIM aime avoir son opinion, car c’est quelqu’un de confiance. »

Carmelo Ezpeleta, CEO – Dorna Sports :
« C’est une situation assez paradoxale. D’un côté, je suis très content de nommer Dani MotoGP™ Legend. À vrai dire, dès qu’on a su qu’il se retirait, nous en avons discuté avec Vito et ça nous semblait une évidence. Et d’un autre côté, un tas de souvenirs me reviennent. Dani est né avec notre ‘système’, ça nous vieillit un peu plus… J’ai encore en mémoire ces sélections à Jarama avec la Movistar Cup. Alberto discutait avec les jeunes réunis par groupes de dix et de suite j’ai croisé son regard. Il n’avait qu’une hâte monter sur la moto, alors que ses pieds ne touchaient même pas le sol. Mais immédiatement, nous avons vu ses capacités. Ceci étant, Dani n’avait pas l’âge minimum à deux mois près. Du coup, nous avons dû discuter avec les organisateurs de la Coupe […] Même si nos opinions divergent parfois, nous avons toujours entretenu une bonne relation avec lui. C’est un garçon intelligent, qui a toujours dit ce qu’il pensait. Nous sommes très fiers, avec la FIM, de l’ériger au rang de MotoGP™ Legend pour tout ce qu’il a pu apporter à notre sport. » 

Dani Pedrosa : « Tout d’abord, un grand merci à Carmelo et à Vito pour ces gentils mots. C’est un moment très émouvant. Je n’aurais jamais pensé recevoir un jour cette récompense, et plus généralement en arriver là. Je suis très reconnaissant du soutien reçu, que ça soit des fans ou du paddock et très content de voir mes rivaux présents pour cette cérémonie. Le MotoGP™ m’a beaucoup donné, j’y ai grandi, appris un tas de choses. Je suis également fier d’avoir apporté ma petite contribution. Je fais partie de cette génération, qui a ouvert un nouvelle voie aux plus jeunes. Mais c’est aussi assez étrange d’être là à en parler. Ça semble un peu irréel. Je réaliserai probablement qu’à la fin du week-end […] Le moment le plus marquant de ma carrière ? Je dirais mon premier titre, car vous prenez conscience que vous pouvez accomplir vos rêves, alors que quelques années plus tôt, vous étiez devant votre téléviseur à admirer les plus grands. C’est un moment unique, mais qui vous aide à traverser les moments plus difficiles que vous pouvez parfois rencontrer. » 

Pedrosa, MotoGP™ Legend : La conférence de presse

Dani Pedrosa, sa carrière...

Tout commence en 2001… Repéré en Movistar Cup, Alberto Puig décide de l’amener en mondial et dès la première année, l’Espagnol empoche deux podiums à Valence et à Motegi ; l’ensemble de ses résultats lui permettant de terminer huitième du général. Mais le Catalan haussera davantage le ton l’année suivante avec trois premiers succès, qui se conjugueront à six autres Tops 3, si bien qu’il conclut l’année juste derrière Arnaud Vincent et Manuel Poggiali. 2003 sera finalement la saison de la consécration. Il s’y illustre à cinq reprises et sa domination est telle qu’il sera sacré avant même de se rendre en Australie. Heureusement car le pilote y ibérique s’y cassera les deux chevilles. Pas vraiment une bonne façon de préparer son ascension en 250cc, mais contre toute attente, Dani Pedrosa se distingue dès son premier Grand Prix face à Randy de Puniet. Le représentant Honda enchaînera tout compte les bons résultats au point d’être sacré à Phillip Island. En 2005, lequel remet son titre en jeu, néanmoins la concurrence sera plus coriace… Casey Stoner, Jorge Lorenzo ou encore Andrea Dovizioso : tous entendaient bien le destituer de son trône. Mais à Phillip Island, Casey Stoner se fait piéger alors qu’il menait son épreuve et qu’il avait considérablement réduit l’écart au Championnat. Quelques minutes plus tard, Dani Pedrosa souffle la victoire à Sebastian Porto et le voici assuré d’une nouvelle couronne pour un point.

Pedrosa : Les moments clés

Dans la foulée, l’Espagnol grimpe en MotoGP™ et ne tardera pas à briller puisqu’après seulement quatre courses, il s’impose en Chine. Un autre succès suivra à Donington, ainsi que d’autres podiums. Le Catalan aura un parcours assez similaire les trois saisons suivantes, mais des blessures viendront à chaque fois entacher ses espoirs de titre. Malgré tout Dani Pedrosa continuera de jouer aux avant-postes et 2012 fut sans doute sa plus belle chance de coiffer la couronne MotoGP™ ! Le représentant du team Repsol Honda y remporte sept manches, une plus que Jorge Lorenzo sacré au bout du compte grâce à sa régularité. Comme ça avait déjà été le cas en 2007 et 2010, Dani Pedrosa devra se contenter du trophée de dauphin. En 2013, ce dernier devra faire face à l’arrivée d’un nouveau phénomène, au sein même de son box… un certain Marc Márquez. Devant un plateau toujours plus relevé, le Catalan se montrera par la suite plus en retrait, continuant qui plus est de jouer de malchance à chacune de ses chutes. Mais durant 16 saisons consécutives Dani Pedrosa aura toujours décroché au minimum un succès… sauf cette année. Lequel s’apprête désormais à disputer son 295e et dernier Grand Prix sur cette piste où il demeure aujourd’hui encore la référence compte tenu de ses sept triomphes.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Pedrosa retrace les moments forts de sa carrière

Recommandés