Achat de billets
Achat VidéoPass
News
29 jours ago
By motogp.com

Quartararo : « J’ai été très impressionné par les freins »

Fabio Quartararo raconte sa première journée dans la peau d’un pilote MotoGP™.

Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT) faisait ce mardi, son entrée dans la cour des grands… un moment qu’il attendait avec une très grande impatience. Mais cette première journée aura surtout été placée sous le signe de l’adaptation. Des pneus, à la position de conduite, en passant par les freins : le cap est à vrai dire assez grand entre le Moto2™ et le MotoGP™.

« C’était l’image que je m’étais faite du MotoGP™, mais je reconnais avoir été impressionné d’une part par la vitesse – on sent qu’il y a toujours de la puissance à n’importe quel régime moteur, déclare le Niçois. Ceci étant ce qui m’a vraiment surpris c’est la puissance des freins. En regardant de plus près les datas, on constate d’ailleurs que là où je perds le plus comparé à Franco, c’est justement en phase de freinage… Mais apparemment c’est un souci que lui aussi avait à ses débuts, pour en avoir discuté avec Diego, son ancien chef mécanicien. Sinon nous n’avons pas trop touché à l’électronique pour le moment. Nous sommes surtout restés sur des réglages assez basiques et niveau position je me sens bien. J’étais un peu trop en arrière au départ. Du coup j’avais tendance à partir en wheeling, mais en fin de journée j’ai réussi à corriger ça, je commençais vraiment à avoir de bonnes sensations ! »

Crédité du 23e temps de la journée à un peu plus de 2,4 secondes de Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP), le Français est conscient de l’écart qui le séparent actuellement des autres rookies comme Francesco Bagnaia (Alma Pramac Racing) ou Joan Mir (Team Suzuki Ecstar). Mais entouré de son équipe, Fabio Quartararo entend bien s’attaquer à ses points faibles dès demain.

« Demain, nous allons continuer de travailler sur les freins, afin que je m’y habitue davantage, explique-t-il. Je dois également gagner en confiance avec les pneus, car pour le moment je n’ai essayé que le soft. J’essaierai également de suivre quelques pilotes afin de cerner les trajectoires, qui me permettraient de grappiller quelques dixièmes. Car ce matin, dans mes premiers tours, Andrea Dovizioso m’a passé, mais en trois virages je l’avais déjà perdu de vue. »

Pour revivre cette première journée de Test et accéder à bien d’autres contenus, abonnez-vous dès à présent à notre VidéoPass.

Support for this video player will be discontinued soon.

VIDEO GRATUITE : Petronas Yamaha SRT, l'aventure commence