Achat de billets
Achat VidéoPass
News
29 jours ago
By motogp.com

Test de Valence : Que retenir de cette première journée ?

Maverick Viñales repart avec le meilleur temps de cette première journée, marquée par l’arrivée d’un tas de nouveautés !

Les pilotes du MotoGP™ se retrouvaient, ce mardi à Valence, pour le tout premier rendez-vous de la pré-saison… Un moment très attendu car tous étrennaient leurs nouvelles couleurs ! Mais à vrai dire, ces derniers allaient tarder à rentrer en action, compte tenu de ces traces d’humidité toujours présentes sur la piste.

Impatient de faire ses grands débuts au guidon de la KTM, Johann Zarco (Red Bull KTM Factory Racing) sera tout compte fait le premier à sortir et ira même jusqu’à se faire une grosse frayeur dans son troisième tour… premier rattrapage de l’année !

Support for this video player will be discontinued soon.

VIDEO GRATUITE : Quand Zarco nous fait du Márquez

Sur les coups de 12h30 – 13h30, ses petits camarades allaient finir se joindre à lui. Malheureusement pour eux, la pluie faisait son arrivée deux heures plus tard, venant quelque peu perturber leur programme... Plus personne ne sera ainsi en mesure de battre la référence en 1’31.416 établie par Maverick Viñales (Yamaha Factory Racing) en début d’après-midi. Lequel devançait ainsi son compatriote Marc Márquez (Repsol Honda Team) pour un peu plus de trois dixièmes ; Valentino Rossi (Yamaha Factory Racing) concluant pour sa part la journée au troisième rang. Mais au-delà même des chronos enregistrés, il s’agissait surtout de s’adapter, car un certain nombre de nouveautés était à l’ordre du jour !

Pour revivre cette première journée de Test et accéder à bien d’autres contenus, abonnez-vous dès à présent à notre VidéoPass.

Support for this video player will be discontinued soon.

VIDEO GRATUITE : Les débuts en piste de Lorenzo sur la Honda


Et le transfert le plus attendu était probablement celui de Jorge Lorenzo chez Repsol Honda Team. Encore handicapé par son poignet gauche, le Majorquin fut tout de même en mesure de parcourir 30 boucles pour se voir crédité du 18e temps. Son nouveau coéquipier Marc Márquez, qui s’est déboité l’épaule à deux reprises ce week-end, avait pour sa part trois RC213V à disposition : sa moto 2018, le modèle 2019 testé il y a quelques mois à Brno et une version plus évoluée. Chez LCR, Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) héritait quant à lui du prototype 2018 ; tandis que Stefan Bradl continuait d’assurer l’interim pour le convalescent Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol).

Dans le clan KTM, outre l’arrivée de Johann Zarco au sein du team officiel, la principale nouveauté venait de chez Tech3, puisque la structure de Bormes-les-Mimosas étend le contingent de la marque autrichienne avec deux RC16 officielles supplémentaires. L’équipe d’Hervé Poncharal, qui était jusque-là associée à Yamaha, était à cette occasion encadrée par le Test Team KTM.

Support for this video player will be discontinued soon.

VIDEO GRATUITE : Les premiers tours de Zarco avec la KTM

Côté Yamaha, Maverick Viñales et Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) étaient occupés à comparer le moteurs 2018, aux deux évolutions 2019 et l’Espagnol, comme le Docteur, semblait enchanté ; il suffit de voir leur position au classement. De bonne augure pour la marque aux diapasons, qui a tant souffert cette année ! Mais Yamaha, qui avait fait au passage appel à Jonas Folger, avait également un tout nouveau team satellite : le Petronas Yamaha SRT, représenté par deux jeunes pilotes Fabio Quartararo d’une part et Franco Morbidelli d’autre part. À noter que le transalpin, classé sixième au terme de cette première journée, ne disposait pas encore de sa spec-A.

Support for this video player will be discontinued soon.

VIDEO GRATUITE : Le grand retour de Folger !

Chez Ducati, aux côtés d’Andrea Dovizioso (Ducati Team), on retrouvait désormais Danilo Petrucci (Ducati Team), qui succède à Jorge Lorenzo. Les deux Italiens évoluaient sur le modèle 2018. Même chose pour Jack Miller (Alma Pramac Racing). Seul Michele Pirro (Ducati Team), parti à la faute dans le virage 6, possédait l’ultime prototype. Le Champion du Monde Moto2™ Francesco Bagnaia, qui découvrait la catégorie, Karel Abraham (Reale Avintia Racing) et Tito Rabat (Reale Avintia Racing), de retour après presque trois mois de convalescence, officiaient quant à eux sur des GP18.

Support for this video player will be discontinued soon.

VIDEO GRATUITE : Les rookies prennent leurs marques !

Côté Suzuki, Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) arborait officiellement ses nouvelles couleurs, bien que l’Espagnol – nouveau coéquipier d’Álex Rins – aient déjà eu l’occasion de rouler dans le plus grand secret à Motegi, après le GP de Malaisie ! Le Champion du Monde Moto3™ 2017 fut d’ailleurs le plus assidu en piste, comme en témoignent ces 59 tours couverts.

Chez Aprilia, Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini) partageait son box avec Andrea Iannone (Aprilia Racing Team Gresini) et Bradley Smith (Aprilia Racing Team Gresini), nouveau pilote essayeur de la marque.

Support for this video player will be discontinued soon.

VIDEO GRATUITE : Iannone et Aprilia, c'est parti !

À titre indicatif, Johann Zarco et Fabio Quartararo repartaient respectivement avec les 17e et 23e chronos de la journée.

Cliquez ici pour accéder aux résultats complets.