Achat de billets
Achat VidéoPass
News
30 jours ago
By motogp.com

Poncharal : « Team officiel ou satellite, KTM veut gagner »

Hervé Poncharal intervenait, ce mercredi matin, à l’antenne pour aborder le nouveau challenge qui se présente pour Tech3.

Tags MotoGP, 2019

Matt Birt et Steve Day avaient convié Hervé Poncharal, ce mercredi matin en cabine commentateur, pour recueillir quelques petites impressions suite à cette première journée, tout d’orange et de noir vêtu. La structure de française, associée depuis 20 ans à Yamaha, a en effet rejoint le clan KTM ce mardi. Un moment sur lequel revient le patron du team, tout en abordant différents thèmes.

Les motos actuelles de Syahrin et Oliveira :
« Comme vous le savez, KTM nous fournira des motos de spécification identique à celles du team usine. Les RC16 que nous avons actuellement sont les 2019, elles ont été monté récemment à l’usine, sur la base de ce que Randy de Puniet avait pu tester il y a quelques semaines à Aragón. Certaines modifications leur seront apportées. Pour le moment, nous avons par exemple le carénage 2018, car ils voulaient partir sur quelque chose de familier. Malheureusement, nous n’avons pas pu faire énormément de tours, compte tenu des conditions. Nous en avons une par pilote. Début décembre, nous irons à l’usine KTM pour assembler la seconde. Nous poursuivrons ainsi notre apprentissage. »

Support for this video player will be discontinued soon.

VIDEO GRATUITE : Première frayeur pour Oliveira

La fierté d’appartenir à la famille KTM :
« Nous disposons d’un énorme soutien de la part de KTM depuis lundi. Nous sommes encadrés par un tas de mécaniciens, d’ingénieurs… Le test team est d’ailleurs avec nous et ils connaissent parfaitement la moto. C’est un moment très excitant, car nous sommes tous ensemble. Nous sommes d’ailleurs très fiers de faire parti de ce projet. Vous n’imaginez même pas le boost que ça leur a apporté ce podium de Pol dimanche. Et puis quand vous rentrez dans le box, vous voyez un tel niveau d’investissement, de passion, qu’il est impossible de rester insensible. Sans compter qu’un tas de nationalité sont représentées ! Lundi matin, Pit est venu dans le box et nous a fait un joli speech. Il nous a expliqué pourquoi ils avaient choisi Tech3, le support qu’on nous apportera et ce qu’ils attendent. Il a souligné à quel point il était fier de nous avoir avec eux et nous a bien précisé que tout ce qu’il voulait, c’était gagner. Peu importe que ça soit avec le team officiel ou le team satellite et nous avons été très touchés par son discours. »

La prestation de Pol dimanche :
« Certes, les conditions l’ont aidé, mais ce dimanche, Pol a merveilleusement bien piloté. Et puis on a vu une KTM maniable sur la pluie, à la puissance justement dosée et ce n’est pas forcément quelque chose d’évident. Je sais à quel point la saison a été compliquée pour eux. Ce podium, ils le méritent. »

Support for this video player will be discontinued soon.

P.Espargaró : « Je n'y crois toujours pas ! »

Leurs objectifs :
« L’objectif est de donner, d’une part, les armes nécessaires à Miguel pour qu’il puisse s’adapter et se battre face aux autres rookies. Je reconnais avoir été impressionné par son calme. Nous aussi, nous découvrons cette moto, mais il est très bien entouré – il récupère tout le staff technique de Johann… et puis il officiait déjà pour KTM. Pour lui, c’était évidence de grimper en MotoGP™ avec KTM et quand ils nous ont suggéré son nom, nous avons dit oui de suite. Hafizh Syahrin est avec nous depuis Buriram grâce à Razlan, alors qu’un programme l’attendait en Moto2™. Peu de personnes croyaient en lui. Une grosse pression pesait sur ses épaules, mais il a parfaitement géré et aura réalisé une splendide saison. Quand la question de l’année prochaine s’est présentée, il m’a dit : ‘je veux rester avec toi, peu importe la moto.’ »

Les similarités entre Andrea Dovizioso et Johann Zarco :
« Andrea a piloté pour nous il y a quelques années de ça. Il venait à l’époque de chez Honda et n’avait aucune machine officielle à sa disposition. Mais il était persuadé que ça pouvait l’aider à rebondir et il ne s’est pas trompé. Un an plus tard, il signait chez Ducati et aura fait un beau parcours. Aujourd’hui, si la Desmosedici est une des meilleures motos du plateau, c’est un peu grâce à lui […] Andrea a un tas de points communs avec Johann. Ils n’ont pas du tout l’attitude d’une superstar et ils sont tous deux proches de leur staff technique. Ils savent motiver leur équipe, ce sont des bosseurs et ils livrent de très bons feedbacks. Je crois que Johann peut faire pareil qu’Andrea chez KTM. »

Support for this video player will be discontinued soon.

VIDEO GRATUITE : Les premiers tours de Zarco avec la KTM

Une marque en pleine ascension :
« Même si Pol et Johann ont des styles de pilotage différents, je suis persuadé que ce binôme les fera avancer et pas seulement. Guy, Nicolas… nos hommes ont également beaucoup d’expérience ! En fait, ils ont juste besoin de plus de temps et plus d’effectifs. »

Continuité catégories :
« C’est justement ce qui m’a poussé à les rejoindre. De la Red Bull Rookies Cup au MotoGP™, on se sent comme dans une grande famille et c’est le seul constructeur à avoir un tel dispositif. Aki Ajo y est également pour beaucoup. Regardez Johann, gagnant de la toute première Red Bull Rookies. D’ailleurs, plutôt que de parler de son arrivée chez KTM, il faudrait parler de retour. »

Pour revivre cette première rendez-vous de la pré-saison à Valence et accéder à bien d’autres contenus, abonnez-vous dès à présent à notre VidéoPass.