Achat de billets
Achat VidéoPass
News
23 jours ago
By motogp.com

Moto2™ : Leur pré-saison jusqu’à présent…

Une analyse de la pré-saison Moto2™ s’impose, alors que la trêve hivernale vient tout juste de débuter !

Tags Moto2, 2018

Décembre rime avec vacances. Alors en attendant le retour de la grille Moto2™ les 20, 21 et 22 février à Jerez, motogp.com vous propose de revenir sur les trois premières journées de pré-saison, qui se sont justement tenues sur le tracé andalou il y a de cela dix jours… Et ce Test avait une importance capitale pour tous les teams réunis à cette occasion – exception faite de l’American Team – puisqu’il s’agissait de leur première sortie avec le 765cc dérivé de la toute dernière Street Triple RS. Triumph endossera en effet à compter de cette saison le statut de motoriste officiel du Moto2™ ; rôle qui appartenait à Honda depuis 2010.

Support for this video player will be discontinued soon.

Le début d'une nouvelle ère pour Triumph à Jerez

Mais au-delà des nouveautés techniques qui marqueront cette campagne 2019, un certain nombre de changements affecteront le plateau. Dix nouveaux visages ont par exemple rejoint le Moto2™, parmi lesquels Lukas Tulovic (Kiefer Racing), Dimas Ekky Pratama (Idemitsu Honda Team Asia), Somkiat Chantra (Idemitsu Honda Team Asia) ou encore Jake Dixon, engagé sous les couleurs de l’Ángel Nieto Team ; structure qui fait son retour en catégorie intermédiaire. Fabio Di Giannantonio (Speed Up Racing) et Enea Bastianini (Italtrans Racing Team) faisaient eux aussi leurs débuts, mais la palme de l’adaptation revient pour le moment à Nicolò Bulega (Sky Racing Team VR46), qui faisait office de meilleur rookie à Jerez avec le 11e temps combiné et ce malgré quelques douleurs persistantes à la main droite. Philipp Öttl (Red Bull KTM Tech3) et Marco Bezzecchi (Red Bull KTM Tech3) signaient en revanche une entrée en matière plus timide pour le compte de Tech3, équipe qui aligne désormais des KTM y compris en Moto2™ !

Mais s’il y en a un qui aura joué de malchance… c’est bel et bien Jorge Martín (Red Bull KTM Ajo). Dès vendredi, le Champion du Monde Moto3™ partait en effet à la faute dans le virage 2. Verdict : un humérus cassé et deux autres fractures au pied droit. Contraint de rentrer à Barcelone pour se faire opérer, le Madrilène cédait ainsi sa place à Iker Lecuona pour ces deux jours restants, disputées dans des conditions quelque peu précaires, aux côtés du MotoE™.

Outre le revenant Tom Lüthi (Dynavolt Intact GP), certains pilotes officiaient également pour de nouveaux teams, à l’instar de Jorge Navarro (Speed Up Racing), Tetsuta Nagashima (SAG Team), Remy Gardner (SAG Team) ou encore Dominique Aegerter (MV Agusta Forward Racing), qui étrennait la fameuse MV Agusta, marque qui n’avait plus été représentée en mondial depuis plus de 40 ans !

Support for this video player will be discontinued soon.

Découvrez la future MV Agusta du team Forward !

Khairul Idham Pawi (Petronas Sprinta Racing) avait lui aussi revêtu ses nouvelles couleurs, tout comme Xavi Vierge (EG 0,0 Marc VDS) et Sam Lowes (Federal Oil Gresini Moto2). Le Britannique, qui retrouvait le clan de Fausto Gresini, repartait d’ailleurs avec le deuxième chrono du Test de Jerez, juste derrière Luca Marini, toujours associé au team Sky Racing Team VR46. Ces trois journées de roulage marquaient enfin le retour de Bo Bendsneyder (NTS RW Racing GP), forfait depuis le GP du Japon à cause de fractures à la jambe gauche et le Néerlandais intégrait les rangs du team NTS RW Racing GP.

À noter que trois concurrents auront l'occasion de disputer deux journées d'essais privés à Valence dans la foulée : Brad Binder (Red Bull KTM Ajo), Fabio Di Giannantonio et Jorge Navarro.

Pour ne rien rater de la pré-saison, abonnez-vous dès à présent au VidéoPass.

Recommandés