Achat de billets
Achat VidéoPass
News
12 jours ago
By motogp.com

Les plus belles photos de la saison 2018

motogp.com vous a sélectionné certains clichés qui auront marqué cette saison 2018 du MotoGP™.

Tags MotoGP, 2018

#Level7 : Marc Márquez (Repsol Honda Team), vainqueur du GP du Japon, tend son casque vers le ciel… C’est fait, le représentant du team Repsol Honda tient sa septième couronne mondiale !

La folie du parc fermé : Marc Márquez n’avait jamais battu Andrea Dovizioso (Ducati Team) dans le dernier tour… et puis il eut le GP de Thaïlande ! Arrivé au parc fermé, l’Espagnol laisse éclater sa joie. Il sait qu’il vient de frapper un grand coup, puisqu’une première balle de match se présentera à lui dès le Japon.

Le héro local : Ce moment de communion où le public malaisien acclame son unique représentant en MotoGP™, nous avons nommé Hafizh Syahrin (Monster Yamaha Tech3). Parti dernier, le représentant du team Monster Yamaha Tech3 venait de gagner l’équivalent de 13 places en course !

Taxi ? Lâché par sa Suzuki GSX-RR en toute fin de FP3 à Phillip Island, Álex Rins (Team Suzuki Ecstar) décidait de prendre cette situation avec humour en tendant le pouce. Un taxi pour me ramener au box ? Fort heureusement, Jack Miller (Alma Pramac Racing) était dans les parages !

La fournaise thaïlandaise : Les corps auront été mis à rude épreuve pour la première venue du MotoGP™ à Buriram, entre la chaleur et l’humidité. Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP), qui termina au pied du podium, peut en témoigner.  

L’atterrissage qui fait mal… Jorge Lorenzo (Ducati Team) s’élançait pourtant de la pole. Mais dès le premier virage, le Majorquin était victime d’un terrible highside, au cours duquel il se fractura un os du pied droit et se luxa un orteil. Son Grand Prix Movistar d’Aragón s’achevait sur-le-champ.

Le second coup de marteau : Catalogne 2018, Jorge Lorenzo venait de remporter son deuxième Grand Prix consécutif, l’occasion de ressortir le fameux marteau !

Bon, on y va ? Jack Miller avait fait le pari très audacieux de s’élancer en slicks pour ce Grand Prix Motul d’Argentine, mais à l’issue du tour de mise en grille tous ses petits camarades réalisèrent que l’Australien avait en fait la bonne combinaison. Pour ne pas le désavantager et pour ne pas assister à un véritable départ depuis la pitlane, la Direction de Course allait autoriser les autres pilotes à changer de pneus, à condition de prendre place en fond de grille. Jack Miller se retrouvait ainsi tout seul devant et le représentant du team Alma Pramac Racing a sûrement dû trouver le temps long, avec cette mésaventure rencontrée au même moment par le Champion du Monde Marc Márquez.

Au bord des larmes : Après 18 saisons passées en mondial, Dani Pedrosa (Repsol Honda Team) a finalement décidé de se retirer ; une nouvelle qu’il annonça avec beaucoup d’émotion, en amont du GP Pramac d’Allemagne.

Le clash des titans : Marc Márquez, qui avait écopé d’un ride-through, effectuait une folle remontée… Mais à quatre tours du but, c’est le drame ! L’Espagnol s’accroche avec Valentino Rossi. Si le représentant du team Repsol Honda parvient à rester sur ses roues, ça ne fut pas le cas de l’Italien.

La bataille de l’année : Ce Grand Prix Motul des Pays-Bas restera comme un des plus disputés. Plus d’une centaine de dépassements auront lieu et ce, à tout niveau. Marc Márquez finissait malgré tout par s’échapper.

Le cri de la délivrance : Jorge Lorenzo aura mis un certain temps à s’adapter à la Ducati, mais le Majorquin finissait par goûter aux joies de la victoire… qui plus est sur les terres de son employeur. Au pied du podium, une marée jaune avait une fois de plus envahi la piste.

Effet d’optique… Combien de pilote(s) voyez-vous sur cette photo ? La réponse est deux ! Ce jour-là au Red Bull Ring, Marc Márquez affrontait Jorge Lorenzo pour la victoire… Le Majorquin, qui partagera justement le box de son compatriote à compter de 2019, avait tout compte fait le dernier mot.

Porter fièrement ses couleurs… et Andrea Dovizioso avait alors toutes les raisons, puisqu’il venait de faire triompher Ducati à Misano !

Envie de revoir les meilleurs moments de cette saison ou d'années antérieures durant cet hiver, abonnez-vous dès à présent au VidéoPass.

Recommandés