Achat de billets
Achat VidéoPass
News
23 jours ago
By motogp.com

Spoiler Ducati : Les explications d’Aldridge

Le Directeur Technique du MotoGP™ Danny Aldridge est revenu sur l’affaire du spoiler Ducati au micro de Simon Crafar durant les FP1.

Ducati a été ces dernières semaines au cœur des polémiques avec ce spoiler apposé sur le bras oscillant ; un dispositif jugé contraire à la réglementation en vigueur par quatre autres marques, qui décidaient de porter plainte auprès des Commissaires FIM MotoGP™. Après un premier recours, la Cour d’Appel donnait finalement raison au constructeur italien.

Lors de la FP1, le reporter Simon Crafar est revenu sur le sujet en compagnie Danny Aldridge, Directeur technique du MotoGP™.

Support for this video player will be discontinued soon.

Ducati prend la parole après le verdict de la Cour d'Appel

« C’est très simple. En fait, nous avons un ensemble de directives que les marques se doivent de suivre. C’est une sorte d’annexe au règlement, mise à jour quand nous éprouvons le besoin de clarifier certains thèmes comme l’aérodynamique, expliquait-il. Début mars, en amont du Grand Prix, nous avons actualisé ces lignes directives pour contrôler ce qui est autorisé sur le bras oscillant. Les équipes peuvent ainsi utiliser une pièce qui permet de refroidir le pneu arrière, ou de dévier l’eau à l’instar de ce qu’a déjà pu faire Yamaha. Au Qatar, Ducati est en l’occurrence venu me voir en me disant : ‘Nous avons cet élément, dont l’objectif premier est de réduire la température du pneu arrière’, car d’après eux c’était un point qui leur posait problème. J’ai donc examiné ce dispositif et j’en suis venu au fait que sa fonction première était effectivement de refroidir le pneu. Les autres constructeurs ont estimé à l’inverse que ça n’était pas correct car selon eux, ça leur donnait plus d’appui ; ce qui n’est pas autorisé par les lignes directrices. C’est à ce moment-là que toute cette affaire a commencé. Ils ont décidé de porter plainte, ça a été rejeté. Ça montre que ma lecture était correcte et que la fonction d’un tel dispositif était, comme l’avait déclaré Ducati, de refroidir. »

Simon Crafar a ensuite essayé de savoir si d’autres constructeurs avaient tenté d’homologuer un dispositif similaire, ce à quoi le Directeur Technique répondait :

« La seule chose que je peux dire c’est qu’en effet, tout nouveau dispositif que m’apporte un constructeur doit être approuvé. Je ne rendrai rien public, tant que ça ne sort pas en piste. Autrement dit, je ne peux pas vous dire si quelqu’un est venu me voir et je ne dirai pas si une chose a été rejeté. A ce stade, ce sont des rumeurs, vous devrez donc attendre et voir si une nouveauté fait son apparition en piste. »

Pour ne rien rater de cette saison et profiter de tout notre contenu vidéos, rejoignez-nous en vous abonnant dès à présent au VidéoPass MotoGP™.

Support for this video player will be discontinued soon.

Puig donne son opinion sur la décision de la Cour d'Appel

Recommandés