Achat de billets
Achat VidéoPass
News
26 jours ago
By motogp.com

Márquez s’impose dans le plus grand chaos à Montmeló !

L’Espagnol accentue son avance après cette victoire au GP de Catalogne, marquée par la collision entre Lorenzo, Rossi, Viñales et Dovizioso.

Andrea Dovizioso, puis Jorge Lorenzo : Ducati restait invaincue sur ce tracé de Montmeló depuis deux ans. Une série que la marque italienne entendait bien poursuivre… en vain  puisque ce dimanche la victoire revenait à un certain Marc Márquez (Repsol Honda Team). À vrai dire, le Catalan se sera clairement vu facilité la tâche avec cet accrochage impliquant plusieurs de ses adversaires dans le second tour, explication !

Résumé : Márquez évite les pièges en Catalogne !

À l’extinction des feux, Andrea Dovizioso (Mission Winnow Ducati) signait le holeshot devant Marc Márquez et Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha SRT) ; tandis que le poleman Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT) se voyait repoussé au quatrième rang. Quelques virages plus loin, le Champion du Monde commettait tout compte un léger écart qui permettait à Maverick Viñales de s’infiltrer. Notre Français perdait de son côté un peu de terrain, un mal pour un bien quand on sait ce qui allait se produire juste devant lui…

L'accrochage du deuxième tour vu sous tous les angles

Dans le deuxième tour, Jorge Lorenzo (Repsol Honda Team) percutait la roue arrière d’Andrea Dovizioso, qui venait de céder le commandement à Marc Márquez. Et les deux hommes embarquaient au passage les M1 du binôme Maverick Viñales – Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP). Dès lors, le champ était libre pour Marc Márquez. Lequel pouvait tranquillement filer vers la victoire !

Les premières réactions de Lorenzo après cet incident...

Derrière, un groupe se dessinait rapidement avec Danilo Petrucci (Mission Winnow Ducati), Álex Rins (Team Suzuki Ecstar) et Fabio Quartararo… Un trio que Jack Miller (Pramac Racing) et Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) gardaient bien à portée de vue. Álex Rins tentera par tous les moyens de trouver l’ouverture sur la Ducati, n’hésitant pas à aller au contact. Mais à sept tours du but, le Catalan se faisait une belle frayeur en bout de ligne droite, qui le repoussait en septième position. Fabio Quartararo en profitait aussitôt pour déloger Danilo Petrucci de la deuxième place et le Niçois faisait en sorte de se mettre à bonne distance du transalpin.

Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol) se faisait pour sa part piéger en tentant de prendre l’avantage sur Jack Miller. L’Australien, alors quatrième, ne sera en mesure pas de résister à la remontée d’Álex Rins sur la fin.

La hiérarchie n’évoluera plus. Marc Márquez, qui s’illustrait avec une avance de 2.6 seconde, inscrivait ainsi le 74e succès de sa carrière, son 48e en MotoGP™. Fabio Quartararo, opéré 12 jours plus tôt d’un syndrome des loges au bras droit, s’offrait quant à lui son premier podium en catégorie reine ; tandis que Danilo Petrucci complétait le podium.

Álex Rins terminait donc quatrième devant Jack Miller et Joan Mir. Plus loin, on retrouvait ensuite : Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing), Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) et Tito Rabat (Reale Avintia Racing). Johann Zarco (Red Bull KTM Factory) décrochait son tout premier Top 10 au guidon de la RC16. Sylvain Guintoli (Team Suzuki Ecstar) se classe 13e pour sa première wildcard de l’année.

Montmeló : Toute la conférence de presse post-course !

Cette course aura par ailleurs été marquée par les chutes de Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT), de Francesco Bagnaia (Pramac Racing), de Karel Abraham (Reale Avintia Racing), de Bradley Smith (Aprilia Racing Team Gresini) et d’Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini) ; raison pour laquelle seulement 13 pilotes rallièrent l’arrivée.

Au Championnat, Marc Márquez possède désormais 33 longueurs d’avance sur Andrea Dovizioso. Prochaine épreuve à Assen dans deux semaines.

Le Top 10 :
1. Marc Márquez - (Repsol Honda Team) - 40:31.175
2. Fabio Quartararo - (Petronas Yamaha SRT) - +2.660
3. Danilo Petrucci - (Mission Winnow Ducati) - +4.537
4. Álex Rins - (Team Suzuki Ecstar) - +6.602
5. Jack Miller - (Pramac Racing) - +6.870
6. Joan Mir - (Team Suzuki Ecstar) - +7.040
7. Pol Espargaró - (Red Bull KTM Factory Racing) - +16.144
8. Takaaki Nakagami - (LCR Honda Idemitsu) - +17.969
9. Tito Rabat - (Reale Avintia Racing) - +22.661
10. Johann Zarco - (Red Bull KTM Factory Racing) - +26.228

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Revivez le GP Monster Energy de Catalogne et profitez de l’intégralité de la saison MotoGP™ avec le VidéoPass.

Course MotoGP™ - Montmeló : Et le vainqueur est...

Recommandés