Achat de billets
Achat VidéoPass
News
14 jours ago
By motogp.com

L’état de santé de Lorenzo en temps réel...

Jorge Lorenzo, victime d’un violent highside, est unfit pour le reste de ce week-end néerlandais.

18h15 : Un communiqué émis par le team Repsol Honda fait savoir qu’en réalité, non pas une mais deux vertèbres ont été touchées dans cette chute. Un nouvel IRM a en effet détecté une fracture trabéculaire au niveau de la T8.

14h50 : Alberto Puig, Team Manager chez Repsol Honda accorde une interview à DAZN où il a reconnaît que cette fracture risque de prendre un certain temps…
« C’est vraiment dommage qu’il se soit fracturé cette vertèbre, ma foi c’est comme ça. Une vertèbre cassée, ce n’est pas comme un doigt. C’est une blessure qui nécessite un certain temps de récupération. Mais laissons le soin aux spécialistes de juger. À Barcelone, ils lui donneront tous les détails, sur ce qui peut se faire ou non. Mais quand vous tombez, vous vous relevez et c’est ce que fera Jorge. »

Márquez et Puig réagissent à la chute de Lorenzo

14h40 : Jorge Lorenzo rentre à Barcelone pour y subir une résonnance magnétique ; information tirée d’une interview faite par DAZN au Docteur Ángel Charte. « Jorge va bien. Il éprouve de grosses douleurs, il a du mal à bouger et le problème que nous avons, c’est que la capacité de l’hôpital de Groningen à effectuer une résonnance magnétique est quelque peu limitée, dans la mesure où c’est où un centre de traumatologie assez encombré. Dans le scanner effectué par nos soins au circuit, on évoquait déjà la possibilité d’une fracture au niveau de la T6. En fait, il faudrait procéder à un tel examen pour s’assurer que les vertèbres situées à côté ne sont pas touchées. À défaut de pouvoir le pratiquer ici, l’équipe a donc décidé de transférer Jorge à l’Hôpital Universitaire Dexeus – Groupe Quirón de Barcelone dès cet après-midi. J’ai déjà averti le Docteur Cáceres. Nous pensons que ça nécessite pas d’intervention, mais nous ne pouvons pas en être certains, tant que nous n’avons pas procédé à cette résonnance magnétique. »

14h30 : Nouvelle publication sur les réseaux sociaux de l’équipe officielle. Jorge Lorenzo a été déclaré unfit pour le reste du week-end.

13h50 : Le team Repsol Honda publie officiellement un tweet pour annoncer que son pilote ne participera pas aux FP2 ; chose à laquelle plus ou moins on s’attendait. En revanche, on apprenait ensuite, par DAZN que l’Espagnol souffre ‘d’une fracture stable de la T6. Ce dernier prenait alors la route de l’hôpital de Groningen pour un bilan plus complet.

11h20 : Jorge Lorenzo était aussitôt conduit au centre médical et les premiers diagnostics se montraient plutôt rassurants, ou du moins le risque de lésion cérébrale était écarté. Mais comme le Majorquin éprouvait de fortes douleurs au niveau des lombaires, les équipes médicales, emmenées par le Docteur Ángel Charte, décidaient de l’envoyer à l’hôpital d’Assen pour y effectuer des Tests supplémentaires.

Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas...

10h30 : Jorge Lorenzo, qui avait à cœur de se racheter après ce malheureux incident survenu à Montmeló, entretenait de gros espoirs pour ce GP Motul des Pays-Bas. Il faut dire que Honda lui avait apporté un nouveau carénage, ainsi qu’un châssis doté de renforts en carbone. Malheureusement, cette première journée aura tourné court car sur les coups de 10h30, le Majorquin se faisait piéger dans la courbe 7. Une chute survenue à vive allure, qui le sonnait quelque peu.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.