Achat de billets
Achat VidéoPass
News
18 jours ago
By motogp.com

Trois Yamaha dans le Top 5 à Assen

Grâce à la victoire de Maverick Viñales aux Pays-Bas, les Yamaha respectent également l’alternance en cours avec Honda depuis 2011.

Depuis 2011, une parfaite alternance régnait entre Honda et Yamaha à Assen. Cette année, les honneurs devaient donc très logiquement revenir à Yamaha et la marque aux diapasons semblait bien partie pour parvenir à ses fins. De la FP1 à la FP4, en passant par les qualifications ou encore le warm-up : toutes les séances sans exception avaient été dominées par des M1, que ça soit celle de Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) ou de Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT).

En ce dimanche, la tradition aura été une nouvelle fois respectée avec cette victoire de Maverick Viñales. Le Catalan, qui se sera échappé en tête de course en compagnie de Marc Márquez (Repsol Honda Team) et de Fabio Quatararo aura finalement fait la différence à quelques tours du but, neuf plus exactement. Le n°12 mettait alors un terme à huit mois sans le moindre succès de Yamaha.

Support for this video player will be discontinued soon.

Viñales : « On a connu des moments tellement difficiles ! »

Ajouté à ce résultat, Fabio Quartararo empochait quant à lui son deuxième podium consécutif. Quelque peu lâché sur la fin à cause de douleurs au bras exacerbées par ces guidonnages incessants dans la courbe du fond, le Niçois aura tout de même eu le privilège de partir de la pole et de mener huit des dix premières boucles, ce qui ne lui était jamais arrivé jusqu’à présent.

Support for this video player will be discontinued soon.

Quartararo: « Tellement spécial de mener autant de tours ! »

De son côté, Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT), qui occupait la neuvième position sur la grille nous offrait une splendide remontée dans les tous derniers instants, pour terminer cinquième. Encore peu, le transalpin aurait presque pu son compatriote Andrea Dovizioso (Ducati Team), qui le battait au bout du compte pour trois dixièmes.

Support for this video player will be discontinued soon.

Morbidelli, l'homme de la fin de course !

En définitive, la seule déception ‘Yamaha’ du week-end, était côté Valentino Rossi avec cet abandon survenu dans le cinquième tour ; le Docteur s’étant accroché avec Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu).

Support for this video player will be discontinued soon.

Pas vraiment la fin de week-end qu'espérait Rossi...

Une fin de semaine presque parfaite donc pour Yamaha, qui espère à présent confirmer au Sachsenring.

Visionnez de nouveau la course et profitez de l’intégralité de la saison grâce au VidéoPass MotoGP™ ainsi que des interviews exclusives ou des courses historiques.