Achat de billets
Achat VidéoPass
News
13 jours ago
By motogp.com

Un Fabio blessé mais toujours rapide en Allemagne

Déjà touché au bras droit, le Français souffre aussi de l’épaule gauche, mais pas de quoi l’arrêter avec une première ligne au Sachsenring.

Rien ne stoppe « El Diablo » ! Sur le tracé conquis par Marc Márquez (Repsol Honda Team) depuis une décennie, Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT) a performé comme toujours. Auteur du deuxième chrono à deux dixièmes du sextuple champion du monde, a devancé l'autre homme en forme, Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) gonflé de sa victoire à Assen.

Support for this video player will be discontinued soon.

Quartararo : « En piste, on fait abstraction de la douleur »

« Aujourd’hui c’était très étrange, car ce matin était très positif, et on avait l’objectif d’être au moins sur les deux premières lignes, ce qu’on a atteint de loin avec la deuxième place »

S’il savait qu’une troisième pole consécutive serait quasi impossible face au n°93, il ignorait qu’un nouveau grain de sable irait s’immiscer dans la quête de sa première victoire en catégorie reine. En FP3, jouant avec les limites de sa Yamaha, le Français a subi un violent guidonnage à la vitesse de 262 km/h.

« On avait des nouveaux pneus au début, dans le quatrième tour je me suis dit que je pouvais mettre encore plein gaz. Mais cette fois-ci il y avait moins d’adhérence, le pneu soft s’effrondre très rapidement. C’était mon erreur, j’étais trop optimiste et demain on devra faire attention à nos pneus. »

Support for this video player will be discontinued soon.

Fabio se fait une frayeur à 262 km/h !

Spectaculaire, cela le fut aussi pour son corps, avec une subluxation de l’épaule. Apte à courir les FP4 et qualifications, il ajoute cette nouvelle douleur à celle de son bras droit, opéré du syndrome des loges début juin. Malgré être touché doublement, il s’avoue optimiste.

 « Sur la piste tout va, c’est douloureux bien sûr mais en pilotant la moto on pense à plein de choses autre que la douleur, et puis maintenant c’est équilibré entre la gauche et la droite ! Ce sera une course difficile, c’est la seule où l’on fait 30 tours, il y a beaucoup de virages à gauche. On a un bon rythme, je prendrai quelques médicaments pour la douleur et je serai prêt. »

Restera à connaître sa résistance à la douleur durant la course de ce dimanche, mais les épreuves de Barcelone et Assen, conclues par un podium, laissent espérer une nouvelle performance du jeune niçois.

Rendez-vous dimanche à 14h pour le coup d’envoi du HJC Helmets Grand Prix d’Allemagne.

Suivez la course en LIVE & OnDemand avec le VidéoPass MotoGP™, ainsi que l’intégralité de la saison et des contenus motogp.com, dont des interviews exclusives.