Achat de billets
Achat VidéoPass
News
8 jours ago
By motogp.com

Qui a le plus brillé en essais ?

Mi-saison rime avec premier bilan. Alors que disent les chiffres ? Qui retrouve-t-on le plus souvent aux avant-postes ? La réponse ici !

Tags MotoGP, 2019

Pour commencer cinq pilotes, représentants quatre marques différentes, se partagent à ce stade les victoires : Álex Rins (Team Suzuki Ecstar), Andrea Dovizioso (Ducati Team), Danilo Petrucci (Ducati Team) et Marc Márquez (Repsol Honda Team) qui, à la différence de ses adversaires, s’est illustré à cinq reprises (à Termas, à Jerez, au Mans, à Montmeló et dans son jardin du Sachsenring). Des résultats qui lui permettent très logiquement d’aborder cette trêve estivale avec une avance de 58 points sur Andrea Dovizioso.

Si tout se joue en réalité le dimanche - Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP), longtemps auteur de départs catastrophiques, est d’ailleurs bien placé pour le savoir – le nombre de sessions menées restent malgré tout un indicateur des performances affichées par les pilotes en ce début de saison. Et une fois de plus, qui retrouve-t-on en tête du classement ? Marc Márquez ! Sans surprise, le Champion du Monde a dominé 24 des 53 sessions disputées jusqu’à présent (FP3 d’Austin exclue).

Mais plus intéressant, la deuxième place est occupée par un certain Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT), avec 13 meilleurs temps au compteur. Plutôt pas mal pour un rookie, qui se sera par ailleurs vu récompenser de deux podiums à Montmeló et à Assen, deux tracés où il avait pour rappel déjà signé un Top 3 la saison passée en Moto2™. Maverick Viñales, qui a souvent eu du mal à concrétiser en course, est parti sept fois avec le chrono de référence, cinq pour Danilo Petrucci (Ducati Team), auteur de son tout premier succès au Mugello.

Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP) s’était pour sa part mis en évidence, souvenez-vous, lors des FP1 du Grand Prix VisitQatar, Andrea Dovizioso (Ducati Team) lors des FP2 de Termas, Francesco Bagnaia (Pramac Racing) lors des FP2 du GP Oakley d’Italie et enfin Álex Rins (Team Suzuki Ecstar), souvent handicapé par ses positions au départ, lors des FP3 de Montmeló.

La deuxième partie de saison confirmera-t-elle ces tendances ? Nous le saurons bientôt.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.