Achat de billets
Achat VidéoPass
News
25 jours ago
By motogp.com

Combien de moteurs ont-ils utilisé jusqu’à présent ?

Un petit point s’impose à la mi-saison…

Tags MotoGP, 2019

Avant toute chose, les marques ne disposant pas de concessions ont droit à sept moteurs par an et par pilote ; catégorie dont fait désormais partie Suzuki, puisque cette dernière a inscrit neuf podiums en 2018. Chez KTM et Aprilia, les pilotes bénéficient en revanche de deux moteurs supplémentaires.

À ce stade, la plupart en ont utilisé quatre, qu’ils continuent d’alterner. C’est le cas notamment des représentants de l’Aprilia Racing Team Gresini, Suzuki Ecstar, Ducati, Pramac Racing, Monster Energy Yamaha MotoGP, de Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT), de Johann Zarco (Red Bull KTM Factory Racing) ou encore de Marc Márquez (Repsol Honda Team).

Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) aura été le premier à solliciter ce quatrième moteur, sachant qu’un d’eux a depuis été retiré de son allocation, tout comme Tito Rabat (Reale Avintia Racing) et Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini). À l’inverse, Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol) et Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) n’y auront eu recours que très récemment, au Sachsenring.

Karel Abraham (Reale Avintia Racing), Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT) et Jorge Lorenzo (Repsol Honda Team) continuent de tourner sur trois moteurs.

Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing), Miguel Oliveira (Red Bull KTM Tech3) et Hafizh Syahrin (Red Bull KTM Tech3), qui s’est lui aussi vu ôter un moteur, en sont quant à eux à cinq depuis Assen ou le Sachsenring.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.