Achat de billets
Achat VidéoPass
News
21 jours ago
By motogp.com

Bilan de mi-saison: Dovizioso peut-il remonter sur Márquez ?

Les espoirs de titre s’éloignent pour Andrea Dovizioso, mais Brno et le Red Bull Ring lui donneront peut-être un second souffle.

Une victoire en plus de trois podiums : aux premiers abords, Andrea Dovizioso (Ducati Team) aura réalisé un bon début de saison. Une impression confirmée par le fait qu’il n’ait jamais franchi la ligne d’arrivée au-delà de la cinquième place. Plus que jamais, l’Italien semble dans le coup.

Support for this video player will be discontinued soon.

Résumé : Dovizioso reste maître au Qatar !

Pourtant les écarts au Championnat content une toute autre histoire. C’est bien simple, après neuf Grands Prix, le représentant Ducati accuse déjà 58 longueurs de retard sur son éternel rival Marc Márquez (Repsol Honda Team), si bien qu’au Sachsenring il n’évoquait plus la lutte pour le titre, mais les points à améliorer en vue de la saison prochaine. En fait, face à un concurrent comme Marc Márquez qui finit toujours premier ou deuxième, la perfection est de mise.

Sur le papier, tout avait bien commencé. Le transalpin nous offrait un magnifique succès au Qatar, démontrant au passage toutes ses qualités en matière de stratégie, de sang-froid… et de conservation des pneus. Cette troisième et quatrième position inscrites dans la foulée lui permettait d’ailleurs d’arriver à Jerez en tant que leader. Oui mais voilà, au Mans, impossible de rivaliser avec son adversaire et au Mugello, le n°4 était contraint de s’incliner face à son coéquipier Danilo Petrucci (Ducati Team). S’en suivait cet accrochage provoqué par Jorge Lorenzo (Repsol Honda Team) en Catalogne… À partir de là, une certaine distance s’était créé.

Support for this video player will be discontinued soon.

L'accrochage du deuxième tour vu sous tous les angles

Par ailleurs, sur le plan technique, Ducati n’a pas encore tout à fait résolu ses soucis en virage. Ça s’est particulièrement vu à Assen ou au Sachsenring. Andrea Dovizioso, Danilo Petrucci ou encore Jack Miller (Pramac Racing) perdaient énormément comparé aux Suzuki, Yamaha et Honda sur les changements d’angle.

Et ce n’est pas le nouveau châssis introduit au Test de Barcelone qui aura permis de changer la donne. Certes, Andrea Dovizioso notait une amélioration en entrée, mais pas où la Desmosedici en aurait le plus besoin.

Support for this video player will be discontinued soon.

Spoiler Ducati : Vont-il suivre le mouvement ?

Côté vitesse, Ducati reste malgré tout une référence avec ses carénages aérodynamiques innovants et son moteur surgonflé, même si Honda a très légèrement réduit le retard. Andrea Dovizioso et la GP19 sont toujours aussi redoutables au freinage.

Brno et le Red Bull Ring devraient leur être plus favorable, une belle opportunité pour eux de se relancer. Néanmoins Andrea Dovizioso espère que Ducati lui fournira des pièces à ce moment crucial de la saison car les podiums se font de plus en plus rares.

Envie de nous rejoindre pour vivre toutes les courses en Direct ou OnDemand, tout en profitant de contenus premiums comme les interviews, les sujets techniques et les courses historiques ? Sachez qu’une offre vous est proposée sur le VidéoPass pour cette deuxième partie de saison.