Achat de billets
Achat VidéoPass
News
13 jours ago
By motogp.com

Week-end mitigé pour KTM…

Après des qualifications pourtant prometteuses, ni Pol Espargaró, no Johann Zarco ne seront parvenus à atteindre le Top 10 à Brno.

La journée du samedi avait particulièrement souri à KTM. Dans des conditions mixtes, le constructeur autrichien avait en effet réussi à se hisser en première ligne avec Johann Zarco (Red Bull KTM Factory Racing) ; ce qui ne s’était jusqu’alors jamais produit. Mieux encore, la marque de Mattighofen plaçait deux de ses représentants au sein du Top 5, compte tenu de ce cinquième chrono signé Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing). L’un comme l’autre entretenait ainsi l’espoir de pouvoir réaliser une belle course, mais dès le départ, les choses se compliquaient pour notre tricolore.

Support for this video player will be discontinued soon.

Zarco : « J’ai patiné au départ… »

 « J’ai totalement raté mon départ, explique-t-il. J’aurais peut-être pu mener la course, ne serait-ce qu’un court instant, c’est dommage. Mais allez savoir, la piste devait être encore un peu mouillée sur le côté droit et la moto s’est mise à patiner. Encore heureux qu’on ait retardé le départ, car à 14h l’asphalte était bien trop mouillé, alors que 40 minutes plus tard, on pouvait courir en slicks. Au final, ça m’a fait perdre pas mal de places et puis après de toute façon, je n’avais pas spécialement une bonne vitesse sur le sec. »

Repoussé au 12e rang après seulement un tour, Johann Zarco parvenait malgré tout à récolter deux petits points. ‘Sa seule satisfaction’ selon ses propres dires, après deux abandons qui fut ‘assez difficiles à vivre’.

Pol Espargaró parvenait en revanche à accrocher le bon wagon. Ceci étant, l’Espagnol n’allait pas être en mesure de résister jusqu’au bout…

« En qualifications, nous avions par montré de très belles performances et ce dimanche, j’ai réussi à prendre un bon départ malgré les conditions. Je suis parvenu à rester dans la roue des leaders quelques tours. Après quoi les pneus ont commencé à se dégrader et Valentino m’a passé, Cal, Danilo : je ne pouvais plus rien faire, affirme-t-il. La moto se mettait à patiner de partout. Quand j’attaque au début, je me retrouve systématiquement en difficulté sur la fin et réciproquement, si je ne pousse pas suffisamment au départ, après c’est trop compliqué de les rattraper. Ce n’est pas la première fois que ça arrive malheureusement. »

Le clan KTM espère à présent trouver des éléments de solutions en ce lundi de Test. À vrai dire, la prochaine manche s’annonce importante pour eux, car elle aura lieu au Red Bull Ring.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Support for this video player will be discontinued soon.

Ce qu'ils ont pensé de leur course à Brno

Recommandés