Achat de billets
Achat VidéoPass
News
7 jours ago
By motogp.com

Moto2™ - Moto3™ : Journée productive en Autriche !

Certaines équipes du Moto2™ et du Moto3™ avaient repris la piste ce lundi pour une journée de Test post-GP.

Le circuit du Red Bull Ring accueillait, ce lundi, une journée de Test post-GP réservées aux catégories Moto2™ et Moto3™, où ils n’étaient à vrai dire que six.

En plus de Celestino Vietti (Sky Racing Team VR46), qui aura un avant-goût de sa moto 2020, étaient en effet présents : Can Öncü (Red Bull KTM Ajo), le binôme Makar Yurchenko – Kazuki Masaki (BOE Skull Rider Mugen Race), Jakub Kornfeil (Redox Pruestel GP) et le Suisse Jason Dupasquier en prospection en vue d’un éventuel guidon la saison prochaine.

Les rangs étaient en revanche bien plus garnis en Moto2™, puisqu’on comptait l’équivalent de 24 pilotes, répartis en 14 équipes. Le clan Kalex était d’ailleurs le plus représenté en piste avec entre autres les teams : FlexBox HP40, Dynavolt Intact GP, ONEXOX TKKR SAG et Tasca Scuderia Racing Moto2. Luca Marini était pour sa part seul au sein du Sky Racing Team VR46. Même chose pour Andrea Locatelli chez Italtrans Racing ; Enea Bastianini étant encore quelque peu froissé par sa chute de la veille. Sam Lowes (Federal Oil Gresini Moto2) semblait quant à lui avoir trouvé ces bons réglages, qui lui avaient fait défaut lors du week-end. Mais la nouveauté la plus notable se trouvait dans le box EG 0,0 Marc VDS ; Álex Márquez (EG 0,0 Marc VDS) ayant pu tester une évolution du châssis pour la saison prochaine.

On avait ensuite les KTM de Joe Roberts (American Racing KTM), d’Iker Lecuona (American Racing KTM), de Philipp Öttl (Red Bull KTM Tech3), de Marco Bezzecchi (Red Bull KTM Tech3). Ce dernier disposait d’ailleurs de la version datant de Brno avec une entrée d’air à l’avant, semblable à celle du début d’année, si ce n’est avec une séparation. Élément qu’arborait également la moto de Jorge Martín (Red Bull KTM Ajo), du reste pourvue d’un carénage différent comparé à Brad Binder (Red Bull KTM Ajo).

Chez Beta Tools Speed Up, Fabio Di Giannantonio et Jorge Navarro bénéficiaient d’un nouveau fairing et d’un nouvel échappement. Par ailleurs, MV Agusta Temporary Forward faisait rouler ses deux pilotes.  Steven Odendaal (NTS RW Racing GP) effectuait pour sa part des comparaisons avec les settings utilisés sur la moto de Bo Bendsneyder (NTS RW Racing GP) et Simone Corsi était également dans les parages.

Après ces sept heures de roulages, tout le monde peut désormais plier bagages et mettre le cap sur Silverstone.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.