Achat de billets
Achat VidéoPass
News
25 jours ago
By motogp.com

Sheene vs Roberts… Souvenez-vous c’était il y a 40 ans !

Ce duel, qui se concluait sur la ligne d’arrivée pour 30 millièmes, reste aujourd’hui encore comme un des plus emblématiques.

Le Grand Prix de Grande-Bretagne nous a souvent offert de jolis duels à Silverstone et un des plus connus est certainement, celui qui avait opposé Barry Sheene à Kenny Roberts, il y a très exactement 40 ans…

Support for this video player will be discontinued soon.

Kenny Roberts : « MotoGP™ ? Le meilleur spectacle au monde »

C’était un dimanche 12 août : ce jour-là toutes les tribunes étaient pleines à craquer et les téléspectateurs étaient véritablement suspendus à leur écran. À vrai dire, tout le monde espérait assister à une victoire de Barry Sheene, qui ne s’était jusqu’alors jamais imposé à domicile malgré ses deux titres. Et le Britannique avait d’autant plus soif de victoire, sachant que sa quête de titre était peine perdue. Mais face à lui, il y avait un certain Kenny Roberts, en route pour une deuxième couronne mondiale et l’Américain avait justement triomphé sur cette piste un an plus tôt.

Arrivés dans le 28e et dernier tour, les deux hommes rencontrèrent des pilotes attardés. Si Kenny Roberts n’allait avoir aucune difficulté à les passer, Barry Sheene aura au contraire plus de mal à se frayer un passage sur la trajectoire extérieure. Relégué à quelques mètres, le pilote anglais dû produire un immense effort pour revenir au contact de son adversaire, mais la Yamaha frappée du n°1 sut parfaitement protéger sa position à la sortie de Woodcote. Résultat, Barry Sheene s’inclinait pour 30 millièmes.

« Je me souviens avoir fait – pendant le tour de chauffe - un wheelie dans la ligne droite du fond. Mais la pression d’huile s’est bloquée et ça a fait éclater le joint, raconte Kenny Roberts à propos de ce jour-là. Il y en avait de partout sur ma moto. En fait je m’en suis aperçu un peu plus tard quand j’ai manqué de tomber, j’ai compris qu’il y avait quelque chose qui tournait pas rond. En revenant sur la grille, même Giacomo Agostini s’est saisi d’un chiffon et commençait à m’essuyer. Armé d’un tournevis, Kel Caruthers tentait pendant ce temps-là de réparer tant bien que mal. ‘Je ne sais pas si ça va rester en place, me dit-il alors sois prudent !’ Comment ça, ‘sois prudent’ ? J’ai fini par écouter ses conseils, enfin j’ai essayé. Je me suis frayé un passage… il y avait Barry Sheene, Wil Hartog et un Français, jusqu’au moment où on s’est retrouvé que lui et moi. »

Support for this video player will be discontinued soon.

Roberts - Carruthers, ce duo icônique des années 70 !

« Je n’allais certainement pas me laisser battre, même si pour lui il était hors de question de perdre devant son public. On en était arrivés à un stade où je ne pouvais pas le dominer à la régulière. J’ai bien tenté de m’échapper, en vain… Et il le savait parfaitement ! Mais a contrario, en prenant les commandes, je redoutais qu’il ralentisse pour que les autres nous rattrapent. Il commençait à me faire des signes dans le dos, j’étais là : ‘Mais qu’est-ce que tu fais, vas-y quoi !’ Pas sûr que ça soit vu à l’écran, avec la résolution des caméras de l’époque. À un moment donné, j’ai plus cherché à comprendre je l’ai passé en entrant dans le premier virage. On savait très bien que tout allait se jouer dans le dernier virage et c’est exactement ce qu’il s’est passé. Heureusement que j’avais pu me forger quelques longueurs d’avance avant d’arriver à cet endroit, car je savais pertinemment qu’il allait revenir à ma hauteur pour essayer de me passer à l’intérieur. »

« Barry a toujours été propre dans ses manœuvres. Pour me passer à cet endroit, il savait qu’il n’avait pas d’autre choix que l’extérieur. Pour ma part, je suis resté à l’intérieur et j’ai bien réaccéléré en direction du vibreur. Je savais qu’il allait piquer vers le même endroit. Il n’y avait pas de place pour deux. Résultat il a frôlé l’herbe et j’ai gagné. Ça aurait été beau pour lui qu’il gagne, mais ça aurait été compliqué de me battre sur la ligne… »

L’intégralité de ce témoignage est à retrouver dans le documentaire Racing Together (43.35).

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Support for this video player will be discontinued soon.

Racing Together : Ils racontent l'histoire du Championnat...

Recommandés