Achat de billets
Achat VidéoPass
News
27 jours ago
By motogp.com

Miller peut-il sauver le week-end de Ducati à Silverstone ?

En difficulté sur la piste britannique, les Italiennes pourraient voir leur salut venir de Miller, qualifié en première ligne ce samedi.

La première journée de ce Grand Prix GoPro™ de Grande-Bretagne n’avait pas pourtant souri à l’Australien. Jack Miller (Pramac Racing) terminait vendredi avec le neuvième chrono à 1,2 seconde de Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT). La donne s'est finalement inversée durant les FP3 et ce, malgré quelques soucis d'électronique.

« On a eu un petit souci  avec la moto ce matin et ça a continué en FP4, du coup je n'ai pas roulé autant que je voulais. Mais pas de soucis, on a pu identifier le problème, » confiait le n°43, sans vouloir trop s'étendre sur le sujet.

Support for this video player will be discontinued soon.

Oubliés ces soucis d'électronique pour Miller !

En qualifications, le pilote Pramac arrachait ensuite une très belle troisième place. Tout se sera à vrai dire joué pour quelques millièmes entre Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT), Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP) et lui.

« Cette première ligne était plus difficile à aller chercher que celles obtenues avec les slicks sur le mouillé. Mais avec ce châssis, pour être honnête, je me suis senti immédiatement très à l'aise et j’ai pu aller chercher de très bons tours ! » C'était en tout cas les dires du natif de Townsville.

Avec ce résultat, Jack Miller semble en tout cas le seul rescapé Ducati de ce samedi. Les pilotes officiels sont en difficulté : Andrea Dovizioso (Ducati Team), qui a connu un souci en FP4, est seulement septième, Danilo Petrucci (Ducati Team) 11e. Or les deux dernières épreuves ont été plutôt favorables à « Dovi ». Deuxième à Brno, le transalpin enchaînait une semaine plus tard avec une victoire en Autriche... Et n'oublions pas qu'il s'était imposé sur ce même tracé de Silverstone en 2017. Alors quid de 2019 ?

« Dans le premier tour, une erreur peut arriver très rapidement, indique Jack Miller - parfaitement conscient malgré tout du niveau des ses adversaires. Marc a un rythme incroyable comme toujours. Avec le pneu dur, il a enchaîné six fois des chronos en 1’59. Les Yamaha ont un tout aussi un bon rythme. Il faudra gérer les pneus, ce sera le plus important demain. Quoi qu'il en soit, nous mettrons sûrement le pneu dur et nous verrons comment ça se passe ».

Rendez-vous ce dimanche à 14h pour le départ du Grand Prix GoPro™ de Grande-Bretagne.

Retrouvez l’intégralité de la saison Live&OnDemand avec le VidéoPass MotoGP™, incluant tout le contenu motogp.com, dont des focus techniques et courses historiques.

Support for this video player will be discontinued soon.

Q2 du Moto2™ - Silverstone : Qui partira en pole ?

Recommandés