Achat de billets
Achat VidéoPass
News
21 jours ago
By motogp.com

Deuxième victoire de l’année pour Suzuki !

C’est du jamais vu sous l’ère MotoGP™… Si Álex Rins est désormais un peu loin pour prétendre au titre, nul doute il sera là pour 2020.

Álex Rins (Team Suzuki Ecstar), qualifié en cinquième position sur la grille, avait fait preuve d’une certaine discrétion jusqu’à présent. Mais en ce dimanche, le Catalan aura su répondre présent. Le représentant Suzuki avait à vrai dire très bien préparé sa course, bien qu’il se sera fait d’entrée de jeu une grosse frayeur dans le premier virage, presque passée inaperçue. D’autres suivront au cours de cette course, ce qui ne l’empêchera pas de rester au contact du leader Marc Márquez (Repsol Honda Team).

Support for this video player will be discontinued soon.

Où Rins a-t-il fait la différence ?

Mieux encore, le pilote ibérique se paiera le luxe de l’attaquer à plusieurs reprises. Mais si la GSX-RR avait une bien meilleure vitesse de passage, il lui était en revanche impossible de lutter en ligne droite, face à la puissance du moteur Honda. Pas de quoi décourager Álex Rins, qui avoue avoir franchi le drapeau à damier un tour avant.

« Quand j’ai franchi la ligne d’arrivée tout prêt de lui, je me suis dit ‘game over’. C’est alors que j’ai réalisé qu’il restait encore un tour. Du coup, j’ai continué d’attaquer et je lui reprenais pas mal de temps sur les deux premiers secteurs. À l’inverse, il était bien plus fort que moi dans l’ultime portion. Arrivé dans le virage 16, je l’ai vu freiner très fort. »

Support for this video player will be discontinued soon.

GRATUIT : Le dernier tour vu sous tous les angles !

À ce moment précis, Álex Rins ne cherchait pas à comprendre : après avoir tenté l’extérieur et s’être fait tasser sur le vibreur au passage précédent, cette fois le pilote ibérique privilégiait la trajectoire intérieure. Une tactique payante, puisqu’il venait souffler la victoire à Marc Márquez pour 13 millièmes.

« J’étais en pleine confiance, nous avons travaillé tellement dur lors des essais et j’ai été en mesure de jouer avec la moto […] C’est juste incroyable. Quand j’y repense, j’ai battu deux légendes : Valentino à Austin et Marc ici à Silverstone. C’est de la folie, mais maintenant je dois poursuivre sur cette lancée. Je sais que ce n’est pas évident. Quoi qu’il en soit, nous avons un très bon niveau. »

En tout cas, jamais Suzuki n’avait inscrit deux victoires en une saison sous l’ère MotoGP™. C’est désormais chose faite pour le constructeur japonais… et Álex Rins se retrouve troisième du Championnat. Si à ce stade, il paraît compliqué de songer au titre compte tenu de ces 101 points de retard, nul doute il faudra compter sur l’Espagnol en 2020.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Support for this video player will be discontinued soon.

Rins : « J'ai battu deux légendes, Rossi et Márquez »

Recommandés