Achat de billets
Achat VidéoPass
News
27 jours ago
By motogp.com

Rins, le coup magistral dans le dernier virage !

Et encore un duel de perdu pour Marc Márquez pour une poignée de millièmes à Silverstone…

Álex Rins (Team Suzuki Ecstar)… personne ne l’attendait. Il faut dire que le Catalan s’était montré plutôt discret tout au long du week-end. Mais dans son coin, le représentant Suzuki préparait soigneusement sa course et quelle course ?!

Support for this video player will be discontinued soon.

MotoGP™ : Márquez encore battu dans le dernier virage...

Resté au contact du leader Marc Márquez (Repsol Honda Team) durant ces 20 tours, l’Espagnol allait tenter un dépassement, puis un second… en vain. Ce dernier ne pouvait lutter face à la Honda du Champion du Monde en ligne droite. Mais le pilote ibérique n’est pas du genre à baisser les bras et plaçait une attaque parfaite à la sortie du dernier virage pour venir souffler la victoire à 13 millièmes près ; ce qui constitue tout simplement la quatrième arrivée la plus serrée de l’histoire en catégorie reine.

Dès le départ, ce Grand Prix GoPro™ de Grande-Bretagne nous aura à vrai dire bien des émotions, avec cette chute de Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT) au premier virage. Bien dommage quand on sait le rythme affiché par le Niçois depuis ce vendredi. Mais cet incident faisait une autre victime, non des moindres : Andrea Dovizioso (Ducati). L’Italien, deuxième du Championnat, n’était en fait pas en mesure d’éviter la M1 couchée à terre du rookie ; ce qui faisait décoller sa Desmosedici dans les airs. En retombant, cette dernière allait même prendre feu. Si le Niçois se relevait en boitant légèrement, le transalpin était quant à lui évacuer sur civière tout en faisant un signe de la main pour rassurer le public. Le natif de Forli, victime d’une courte perte de mémoire sur le coup, sera finalement transporté à l’hôpital de Coventry, de telle sorte à y effectuer de plus amples examens.

Support for this video player will be discontinued soon.

L'analyse de Quartararo et de Tardozzi sur l'incident

Pendant ce temps-là, Marc Márquez s’était installé en tête devant Valentino Rossi. Mais ‘The Doctor’ montrait de suite quelques difficultés à suivre le rythme du leader. Sans tarder, Álex Rins s’empressait donc de le doubler et les deux Espagnols prenaient le large, au grand désespoir de Valentino Rossi, qui ne résistait pas non plus au retour de son propre coéquipier Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP).

Au neuvième passage, Álex Rins lançait une première offensive pour déloger son compatriote de la tête. Néanmoins ce dernier se rebiffait aussitôt. Derrière, catastrophe : Johann Zarco (Red Bull KTM Factory Racing) venait faucher le malheureux Miguel Oliveira (Red Bull KTM Tech3). Les deux hommes étaient alors à la lutte pour la 14e place.

À l’approche du drapeau à damier, Maverick Viñales faisait le forcing pour revenir au contact des deux premiers, mais un ou deux tours auront finalement manqué au pilote ibérique. Álex Rins connaissait de son côté un moment de déconcentration, qui aurait pu lui coûter bien cher. Mais le fer de lance Suzuki avait une bien meilleure vitesse de passage en courbe et n’eut aucun problème à recoller.

Support for this video player will be discontinued soon.

GRATUIT : Le dernier tour vu sous tous les angles !

Dans l’avant-dernière boucle, Álex Rins tentait l’extérieur sur la ligne à la façon Barry Sheene sur Kenny Roberts 40 ans plus tôt, manœuvre qui ne portait pas ses fruits. Lequel se faisait même tasser au-delà du vibreur… Alors Álex Rins effectuait l’inverse, après que Marc Márquez nous ait offert un magnifique stoppie en bout de ligne droite. Passe d’armes payante pour – tenez-vous bien – 13 millièmes !! Comme ça avait été le cas en Autriche, Marc Márquez se faisait une nouvelle fois battre dans le dernier virage. Quelque peu frustré sur le moment, le natif de Cervera était tout de même conscient d’avoir effectué une excellente opération au Championnat, puisque 78 points le séparent désormais d’Andrea Dovizioso.

Maverick Viñales complétait le podium à six dixièmes, devant Valentino Rossi et Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT) auteur d’une course solide. Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol), longtemps en bagarre avec Jack Miller (Pramac Racing) terminait sixième de son épreuve nationale. Danilo Petrucci (Ducati Team) s’intercalait tout compte fait entre les deux hommes. Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing) et Andrea Iannone (Aprilia Racing Team Gresini) complétaient le Top 10.

Support for this video player will be discontinued soon.

Silverstone : Toute la conférence de presse post-course !

Prochaine épreuve dans trois semaines à Misano.

Le Top 10 :
1. Álex Rins - (Team Suzuki Ecstar) - 40:12.799
2. Marc Márquez - (Repsol Honda Team) - +0.013
3. Maverick Viñales - (Monster Energy Yamaha) - +0.620
4. Valentino Rossi - (Monster Energy Yamaha) - +11.439
5. Franco Morbidelli - (Petronas Yamaha SRT) - +13.109
6. Cal Crutchlow - (LCR Honda Castrol) - +19.169
7. Danilo Petrucci - (Ducati Team) - +19.682
8. Jack Miller - (Pramac Racing) - +20.318
9. Pol Espargaró - (Red Bull KTM Factory Racing) - +21.079
10. Andrea Iannone - (Aprilia Racing Team Gresini) - +25.144

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Revivez le GP GoPro™ de Grande-Bretagne et profitez de l’intégralité de la saison MotoGP™ avec le VidéoPass.

Support for this video player will be discontinued soon.

Course Moto2™ : Qui a donc triomphé à Silverstone ?

Recommandés