Achat de billets
Achat VidéoPass
News
16 jours ago
By motogp.com

Toutes les évolutions aperçues durant les Tests 2019 !

motogp.com fait un point, à ce stade de la saison, sur les évolutions jusque-là aperçues en Test.

Il y a quelques jours de ça, le MotoGP™ prenait possession de Misano pour deux journées d’essais, placées sous le signe des nouveautés. De Yamaha en passant par Honda ou encore Ducati, chaque constructeur y sera allé de son lot d’innovations, que ça soit d’ailleurs pour cette saison ou pour la suivante. Alors que retenir de ces évolutions introduites en dehors des week-ends de course ? motogp.com profite de ces quelques jours de trêve pour faire un petit récapitulatif – non exhaustif.

Yamaha

Commençons par Yamaha : au Qatar, la M1 arborait un arrière très légèrement retouché ; un point sur lequel la marque aux diapasons aura retravaillé en marge du Test de Brno.

Support for this video player will be discontinued soon.

Rossi - Viñales : Quelle opinion ont-ils de la nouvelle M1 ?

Au lendemain du GP de République tchèque, la marque japonaise aura également expérimenté un nouveau carénage avant et la première version de son moteur 2020.

Une seconde suivra au Test de Misano. C’est d’ailleurs à cette occasion que le public aura pu découvrir ce bras-oscillant différent, ce double échappement et cette fameuse pièce en carbone placée au niveau de la roue avant ; un dispositif étrenné uniquement par Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP).

Ducati

Chez Ducati, on aura d’abord vu ce holeshot device à Sepang et ces espèces de ‘caches’ sur la roue avant au Qatar, un élément transposé par la suite aux roues arrière. Par ailleurs, on pouvait observer une entrée d’air quelque peu modifiée durant ce même Test. Mais c’est essentiellement aux essais de Montmeló, que la firme de Bologne aura fait l’actualité avec ce châssis pourvu d'inserts en carbone au niveau du genou, cette 'saladbox' un peu plus grande sur la Desmosedici de Jack Miller (Pramac Racing) et ce halo.

Au Test de Brno, il y aura ensuite eu un nouveau bras-oscillant pour Andrea Dovizioso (Ducati Team). En Finlande, Michele Pirro disposait quant à lui d’un carénage jusque-là jamais aperçu et d’une ‘saladbox’ un peu plus grande. Enfin, un nouveau sabot était présenté dans la foulée, à Misano.

Honda

Dans le clan Honda, on n’aura pas chômé. Un nouveau réservoir faisait son apparition à Jerez, tout spécialement conçu pour Jorge Lorenzo (Repsol Honda), puis un spoiler et un sabot à Montmeló. L’assise aura aussi été changée à deux reprises à Jerez et à Misano, comme ça avait été déjà le cas au GP VisitQatar.

Le package aérodynamique évoluait également à Montmeló et à Brno. Le bras-oscillant se voyait recouvert sur le prototype 2020 arrivé à Misano, mais c’est en fait sur le châssis que Honda se sera essentiellement focalisé, avec plusieurs variantes, dotées de renforts en carbone tantôt à un endroit plutôt qu’un autre.

Suzuki

Côté Suzuki, on se sera principalement concentré durant ces Tests sur l’échappement (Qatar), sur le bras-oscillant (Jerez) et sur le châssis (Montmeló). Depuis les évolutions sont mineures, ce qui n’empêche pas Álex Rins (Team Suzuki Ecstar) de performer… loin de là.

Aprilia

Concernant Aprilia, l’attention aura été surtout portée sur le châssis – recouvert de carbone - à compter de Brno et sur le bras-oscillant.

KTM

KTM lançait pour sa part : un bras oscillant en carbone en début de saison, ainsi qu'un nouveau moteur lors d’essais privés au Mans... et le gain se faisait immédiatement ressentir ! Au Test de Montmeló, un nouveau châssis faisait ensuite son arrivée et la tête de fourche faisait l’objet de légères transformations, en marge de la journée post-GP à Brno.

Quoi qu’il en soit, les équipes s’activent doucement en vue de 2020.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés