Achat de billets
Achat VidéoPass
News
15 jours ago
By motogp.com

À Aragón, attention au premier virage !

Les six précédentes éditions n’ont jamais profité au poleman au premier freinage du Motorland. L’édition 2019 en sera-t-elle ainsi ?

Peu importe la position sur la grille, tous les yeux seront rivés sur le premier virage, un passage toujours critique. En effet, la pole de Marc Márquez (Repsol Honda Team) n’est pas assurée de lui donner un avantage, si l’on donne un coup de rétro sur les éditions passées.

Support for this video player will be discontinued soon.

Aragón : Course MotoGP™

L’an dernier, ce premier virage avait vu le n°93 doubler les deux Ducati, tandis qu’à la relance, Jorge Lorenzo était envoyé au sol après un highside sur sa GP18. En 2017, le Majorquin prenait l’avantage sur le poleman Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP), tandis que l’année précédente, il s’élançait de la troisième place et prenait la tête face à Márquez en se jetant à l’intérieur. Le scénario était presque identique en 2015, le Catalan perdant sa pole face à Jorge Lorenzo parti deuxième et Andrea Iannone sur Ducati.

Support for this video player will be discontinued soon.

Aragón 2015 : L'intégralité de la course

En fait, l’histoire se répète, puisque déjà en 2014 l’Espagnol était doublé par son coéquipier Dani Pedrosa et Andrea Iannone. Il faut remonter en 2012 pour voir le poleman conserver sa position, c’était Lorenzo sur sa Yamaha. En 2011, Ben Spies volait les commandes aux Honda de Stoner et Pedrosa. Le schéma est donc clair, partir en pole signifie se situer à l’extérieur, et perdre quasi systématiquement sa position. Difficile effectivement de faire face aux autres pilotes de la première ligne, avantagés pour prendre l’intérieur.

Support for this video player will be discontinued soon.

Aragón 2011 - MotoGP - Race - Full session

Toutefois, passer en tête au premier virage n’est forcément pas synonyme de victoire, puisque nombreux furent les dépassements dans les virages suivants. Par ailleurs, marc Márquez a soulevé le trophée en 2013 et 2016 après avoir été battu au départ, mais au contraire s’est imposé grâce à un dépassement en 2018, tout comme Lorenzo en 2015.

Attention aux horaires particuliers ce dimanche, le warm-up débutera à 9h30 et le départ du GP Michelin d’Aragón sera donné à 13 heures.

Retrouvez toute la saison Live&OnDemand avec le VidéoPass MotoGP™, incluant tout le contenu motogp.com, dont des focus techniques et des interviews exclusives.