Achat de billets
Achat VidéoPass
News
13 jours ago
By motogp.com

Premières balles de match généralement concluantes…

En sera-t-il également le cas en 2019 ? On le saura ce dimanche. En attendant, retour sur toutes ces premières balles de match de Márquez.

Motegi 2018
77 points séparaient alors Marc Márquez de son dauphin Andrea Dovizioso (Ducati Team). Sachant que quatre courses restaient ensuite à disputer, ses chances d’être sacré était autrement dit très minces. Oui mais voilà, à la surprise générale, le représentant Ducati se faisait piéger à deux tours de la fin, alors qu’il était justement installé dans sa roue. Le natif de Cervera pouvait ainsi filer tranquillement vers sa huitième victoire de l’année, tout en se voyant récompensé d’une nouvelle couronne.

Support for this video player will be discontinued soon.

Motegi : Course MotoGP™

Sepang 2017
Souvenez-vous, Marc Márquez y arrivait avec 33 points d’avance sur Andrea Dovizioso. Mais la pluie allait venir quelque peu distribuer les cartes… Son adversaire triomphait en effet devant Jorge Lorenzo et Johann Zarco ; tandis que le Catalan devait se contenter d’une quatrième place.

Support for this video player will be discontinued soon.

Résumé : Dovizioso gagne en Malaisie et conserve ses chances

Au plus grand bonheur du public, tout se jouera donc 15 jours plus tard à Valence. Une course qui fut riche en rebondissements ! Tout d’abord Marc Márquez allait se faire une jolie frayeur, juste au moment où il venait de reprendre les commandes. Le pilote ibérique s’en sortait toutefois miraculeusement ; chance que n’aura pas Andrea Dovizioso. Une boucle plus tard, l’Italien partait en effet au tapis sous les yeux de Marc Márquez, alors repoussé au quatrième rang. Son rival hors course, le fer de lance Honda assurait alors la troisième marche du podium, largement suffisante pour empocher son sixième titre mondial.

Support for this video player will be discontinued soon.

#ValenciaGP : Course MotoGP™

Motegi 2016
À l’instar de l’édition 2018, les probabilités d’assister à un sacre de Marc Márquez sur cette manche relevait presque du miracle. Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP) et Jorge Lorenzo pointaient à respectivement 52 et 66 longueurs de l’Espagnol, qui devait en repartir avec 75 minimum du Japon. Mais un incroyable scenario se produisait : Alors que Marc Márquez menait tranquillement, une chute emportait coup sur coup le deuxième de la course : Valentino Rossi… puis Jorge Lorenzo. Les dés étaient dès lors jetés. Le représentant du team Repsol Honda décrochait son cinquième titre.

Support for this video player will be discontinued soon.

#JapaneseGP : Course MotoGP™

Motegi 2014
Là encore, cette première tentative fut la bonne. Marc Márquez n’avait à vrai dire qu’à terminer devant Dani Pedrosa et ne pas céder plus de deux points à Valentino Rossi. Que cela ne tienne, le pilote ibérique, terminait deuxième de la course, intercalé entre Jorge Lorenzo et Valentino Rossi ; pendant que Dani Pedrosa ralliait l’arrivée en quatrième position. Un sacre qui survenait au meilleur endroit, sur les terres de ses employeurs !

Support for this video player will be discontinued soon.

Motegi 2014 - MotoGP - RACE - Full

Phillip Island 2013
L’équation était simple : Marc Márquez quitter l’Australie avec plus de 50 points d’avance sur ses concurrents. L’Espagnol en avait déjà 43 d’avance sur Jorge Lorenzo, oui mais voilà… Le rookie n’allait pas respecter la fenêtre d’arrêt aux stands imposée ; une entorse au règlement qui lui vaudra une disqualification immédiate.

Support for this video player will be discontinued soon.

Phillip Island 2013 - MotoGP - RACE - Action - Marc Marquez Disqualification

L’écart chutait alors à 18 points en amont de Motegi et malheureusement pour lui son dauphin Jorge Lorenzo y triomphait.

Support for this video player will be discontinued soon.

Motegi 2013 - MotoGP - RACE - Highlights

Il lui faudra au bout du compte attendre Valence pour devenir le plus jeune Champion du Monde de la catégorie reine. Une quatrième place lui était à vrai dire suffisante… Le n°93 se classait en défintive troisième derrière ses compatriotes Jorge Lorenzo, qui avait pourtant mis toutes les chances de son côté et Dani Pedrosa.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Support for this video player will be discontinued soon.

Valencia 2013 - MotoGP - RACE - Full