Achat de billets
Achat VidéoPass
News
15 jours ago
By motogp.com

#8ball : L'histoire continue pour Márquez !

Retour sur le parcours de l'octuple Champion du Monde.

Marc Márquez (Repsol Honda Team) arrivait à Buriram avec une première balle de match… Une opportunité qu’il n’aura pas manquer de saisir en inscrivant ce dimanche, 12 points de plus que son adversaire Andrea Dovizioso (Ducati Team) pour s’offrir un huitième titre de Champion du Monde à tout juste 26 ans et 231 jours : du jamais vu ! Retour sur la carrière du jeune espagnol, qui marque un peu plus de son empreinte l’histoire de notre sport.

Tout commence en 2008, enfin à quelques semaines près, puisqu’une malheureuse fracture au bras droit survenue durant les essais hivernaux l’oblige à patienter jusqu’au Portugal. Et une autre blessure le privera ensuite des deux dernières manches. Une première année de 125cc à oublier, malgré ce joli podium obtenu à Donington derrière Scott Redding et Mike Di Meglio. L’Espagnol en inscrira à vrai dire un autre la saison suivante, outre ces deux poles. Mais il faudra attendre 2010 pour le voir véritablement se révéler avec pas moins de dix succès empochés cette fois au guidon d’une Derbi. C’est tout naturellement qu’il est donc intronisé à Valence face à Nico Terol.

Support for this video player will be discontinued soon.

Marc Márquez on his 125cc title achievement

Marc Márquez grimpe alors en Moto2™ ; catégorie où il fera sans tarder figure de prétendant au titre. Cette campagne 2011 avait pourtant commencé sur trois résultats blancs… Revenu à hauteur de Stefan Bradl, grâce à ses sept succès, le Catalan est néanmoins contraint de renoncer aux deux dernières courses de l’année en raison d’un problème de vision ; forfait qui permet par conséquent à son adversaire d’être sacré. Mais cette couronne ne lui échappera pas une deuxième fois. En 2012, le représentant du team Catalunya Caixa Repsol s’illustre en effet à huit reprises pour être sacré dès Phillip Island. Et sa toute dernière course Moto2™ à Valence… Marc Márquez se fera un plaisir de la remporter en partant du fond de grille suite à une pénalité.

Support for this video player will be discontinued soon.

Marc Marquez - 2012 Moto2™ World Champion

2013 marque finalement ses grands débuts en catégorie reine et le natif de Cervera se hisse d’emblée sur le podium, avant de devenir 15 jours plus tard en Amériques, le plus jeune vainqueur en catégorie reine, du haut de ses 20 ans et 63 jours. Le Sachsenring sera en fait le moment clé de cette saison. Le pilote ibérique s’y impose en l’absence de ses rivaux Dani Pedrosa et Jorge Lorenzo tous deux blessés, ce qui le propulse aux commandes du Championnat. Régulier en dépit de son statut de rookie, Marc Márquez ne manquera le podium qu’à deux Grands Prix : en Italie et en Australie, lorsqu’il fut disqualifié pour ne pas avoir respecté la fenêtre d’arrêt imposée. Si bien qu’une quatrième place lui suffisait à Valence afin de pulvériser un nouveau record de précocité, avec ce tout premier titre MotoGP™ acquis à 20 ans et 266 jours.

Support for this video player will be discontinued soon.

Marc Marquez - New MotoGP™ World Champion - 2013 season

En 2014, sa domination fut en revanche bien plus écrasante. Preuve en est : le fer de lance Honda fait un carton plein sur les dix premières épreuves, ce qui le conduit à être sacré quatre rendez-vous avant la fin, sur les terres de son employeur ! Mais un an plus tard, la roue tourne et les erreurs de sa part s’enchaînent, que ça soit en Argentine, en Italie, en Catalogne, en Grande-Bretagne ou en Aragón… Malgré cinq succès, Marc Márquez se retrouve ainsi hors-jeu face aux Yamaha dès l’Australie.

Support for this video player will be discontinued soon.

#MM93WorldChampion : Márquez fête son 2eme titre mondial

Le Catalan revient toutefois rapidement aux affaires en 2016. Auteur de 12 Tops 3, le pilote ibérique bénéficie même d’un incroyable concours de circonstances à Motegi ; circuit où il disposait d’une première balle de match, puisque Valentino Rossi et Jorge Lorenzo se font tous deux piéger. Des chutes qui, combinées à sa victoire, lui permettent de retrouver son rang de référence.

Support for this video player will be discontinued soon.

Márquez sacré Champion du Monde 2016 en MotoGP™

La saison 2017 fut pour sa part animée ; Andrea Dovizioso repoussant tant bien que mal l’échéance. Marc Márquez repassera d’ailleurs en tête du classement général qu’en Aragón. Finalement tout se jouera à Valence. Le représentant du team Repsol Honda allait s’y faire une grosse frayeur en tête de course, mais s’en sortait miraculeusement à la différence de son rival à peine un tour plus tard. Et de six !

Support for this video player will be discontinued soon.

MotoGP™ Rewind : #FinalShowdown

L’an passé, la partie s’avéra plus simple. Bien que repoussé au cinquième rang après l’incident de Termas de Río Hondo, l’Espagnol récupérait le leadership deux manches plus tard et ne commit dès lors que très peu de faux pas contrairement à ses adversaires ; ce qui lui permit de les distancer progressivement. En amont de Motegi, 77 points séparaient Marc Márquez de son dauphin Andrea Dovizioso. Sachant que quatre courses restaient ensuite à disputer, ses chances d’être sacré était autrement dit minimes. Oui mais voilà, à la surprise générale, le représentant Ducati partait à la faute à deux tours de la fin, alors qu’il était justement installé dans sa roue. Le natif de Cervera pouvait ainsi filer tranquillement vers sa huitième victoire de l’année, tout en se voyant récompensé d’une nouvelle couronne.

Support for this video player will be discontinued soon.

Márquez : Retour sur une saison 2018 parfaite !

La suite ? Vous la connaissez ! Leader du Championnat depuis Jerez, Marc Márquez n’aura fait qu’accentuer son avantage, à coup de victoires… neuf au total.

Biographie :
Date de naissance : 17 février 1993
Lieu de naissance : Cervera, Espagne
Premier Grand Prix : Qatar 2008, 125cc
Première pole position : France 2009, 125cc
Premier podium : Grande-Bretagne 2008, 125cc
Première victoire : Italie 2010, 125cc
Grands Prix : 201 (123 en MotoGP™)
Victoires : 79 (53 en MotoGP™)
Podiums : 130 (91 en MotoGP™)
Pole positions : 89 (61 en MotoGP™)
Titres de Champion du Monde : 125cc (2010), Moto2™ (2012), 4 x MotoGP™ (2013 & 2014 & 2016 & 2017 & 2018 & 2019)

Carrière en Championnat du Monde :
2008 : Championnat du Monde 125cc – 13e position sur KTM, 13 courses, 63 points
2009 : Championnat du Monde 125cc – 8e position sur KTM, 16 courses, 94 points
2010 : Championnat du Monde 125cc – CHAMPION DU MONDE sur Derbi, 17 courses, 310 points
2011 : Championnat du Monde Moto2™ – 2e position sur Suter, 13 courses, 251 points
2012 : Championnat du Monde Moto2™ – CHAMPION DU MONDE sur Suter, 17 courses, 324 points
2013 : Championnat du Monde MotoGP™ – CHAMPION DU MONDE sur Honda, 18 courses, 334 points
2014 : Championnat du Monde MotoGP™ – CHAMPION DU MONDE sur Honda, 18 courses, 362 points
2015 : Championnat du Monde MotoGP™ - 3e position sur Honda, 18 courses, 242 points
2016 : Championnat du Monde MotoGP™ - CHAMPION DU MONDE sur Honda, 18 courses, 298 points
2017 : Championnat du Monde MotoGP™ - CHAMPION DU MONDE sur Honda, 18 courses,  298 points
2018 : Championnat du Monde MotoGP™ - CHAMPION DU MONDE sur Honda, 16 courses, 296 points
2019 : Championnat du Monde MotoGP™ - CHAMPION DU MONDE sur Honda, 15 courses, 325 points

Pour ne rien rater de cette saison et profiter de tout notre contenu vidéos, rejoignez-nous en vous abonnant dès à présent au VidéoPass MotoGP™.