Achat de billets
Achat VidéoPass
News
29 jours ago
By motogp.com

Viñales bien déterminé à réduire l’écart

… Et pas seulement en vue de cette année. Le Catalan, qui pointe à tout juste trois points de la troisième place, pense en effet déjà à 2020

Décidément en forme depuis sa victoire d’Assen, Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) a décroché son cinquième podium de la saison, son troisième en quatre courses.

« Je suis content de cette troisième place mais ce n’est pas assez, commente le Catalan. J'étais moins à l'aise comparé à Marc ou Fabio, surtout au niveau traction. Néanmoins j’ai pu faire de bons temps et réduire l’écart en fin de course. Nous récupérons de gros points, mais on doit encore améliorer nos week-ends. »

« Au warm-up, j’avais un bien meilleur ressenti sur la moto qu’en course, précise le pilote Yamaha. On a besoin de comprendre pourquoi et de faire mieux au Japon. »

Support for this video player will be discontinued soon.

Viñales accepte sa 3e place, mais « ce n’est pas suffisant »

Maverick Viñales a tout de même eu un mot pour le sacré du jour, Marc Márquez (Repsol Honda Team) auteur de son huitième titre mondial.

« Ils ont été très dominateurs, Marc et Honda, la seule chose que je puisse dire est : Félicitations ! Maintenant on doit aller de l'avant, progresser afin de réduire cet écart et être prêts pour l’année prochaine où nous comptons bien nous battre dès la première course ».

Avant 2020, l’Espagnol doit encore lutter pour la troisième place au Championnat. Avec 163 points, il se positionne à quatre longueurs d’Álex Rins (Team Suzuki Ecstar) et repousse son coéquipier Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP) à 145 points. Mais attention à Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT), auteur d’une nouvelle deuxième place à Buriram.

« Il maîtrise impeccablement la moto, il pilote superbement bien, concède le n°12. On doit comprendre comment il fait, car on peut encore faire mieux ».

Cependant, comment Maverick Viñales doit-il appréhender l’épreuve japonaise ? S’il y a remporté un podium en 2017, les deux dernières éditions ne lui ont pas souri, avec les neuvième et septième places.

« J’aime beaucoup Motegi, nous serons performants. C’est un tracé où je suis normalement rapide. L’an dernier, la course a été compliquée, car à un moment j’ai eu un souci sur la moto. Mais maintenant je me sens très bien au guidon et je peux tout donner. » 

L’Espagnol et le reste du paddock MotoGP™ donnent rendez-vous le week-end du 20 octobre pour le Grand Prix Motul du Japon.

Retrouvez l’intégralité du championnat Live & OnDemand avec le VidéoPass MotoGP™, incluant tout le contenu motogp.com, donc des courses historiques et focus techniques.

Recommandés