Achat de billets
Achat VidéoPass
News
3 jours ago
By motogp.com

Quartararo adversaire n°1 de Márquez à Motegi ?

Toujours est-il que le Niçois avait ‘triomphé’ la saison passée en Moto2™ et qu’il se montre à chaque course de plus en plus menaçant.

Tags MotoGP, 2019

Marc Márquez (Repsol Honda Team), Andrea Dovizioso (Ducati Team), Álex Rins (Team Suzuki Ecstar) Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP), Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT) et le local de l’étape Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) étaient réunis ce jeudi pour la 17e conférence de presse pré-GP, histoire d’évoquer Motegi. Un circuit sur lequel Yamaha n’a plus décroché le moindre succès depuis maintenant cinq ans, mais de là à dire que cette piste n’est pas faite pour la M1, Fabio Quartararo n’y croit pas un instant.

« Je crois que je l’ai entendu plusieurs fois ça, que tel ou tel circuit ne convenait pas à la Yamaha, comme ce fut le cas en Autriche et pourtant ça ne nous a pas empêché de monter sur le podium, rappelle le Niçois, qui aura régulièrement donné du fil à retordre à Marc Márquez sur ces dernières courses. Honnêtement, je ne tiens plus compte de tout ça. Je me dois de rester concentré sur ce week-end. C’est un tracé que j’aime beaucoup, nous ferons de notre mieux ! Nous allons continuer de travailler de la même façon, à savoir pas à pas. Il faudra voir la météo et tout particulièrement samedi, car je crois qu’ils annoncent de la pluie. À nous donc d’apprendre le circuit au plus vite sur cette moto. »

Le Français, qui a la possibilité de repartir avec le trophée de Rookie of the Year dès ce week-end, devrait être d’autant plus dangereux qu’il avait triomphé saison passée en Moto2™, avant de se voir ôter la victoire pour pression de pneus non conforme. Marc Márquez en a d’ailleurs bien conscience…

« Tout comme pour Andrea Dovizioso, c’est un de ses tracés préférés. Il a montré qu’il était très rapide, » affirme le natif de Cervera, tout fraîchement récompensé d’une huitième couronne mondiale à Buriram, au terme d’un splendide duel face à notre rookie.

Maverick Viñales, auteur de trois podiums en quatre manches, ne croit pas non plus à cette théorie du circuit peu favorable à la Yamaha… Potentiellement un rival de plus pour Marc Márquez !

« J’ai actuellement un bon feeling sur la moto et tout particulièrement après la Thaïlande. J’étais positif car j’ai pu attaquer vraiment fort sur la fin, se réjouit le Catalan. Sur le papier, le Japon s’annonce plus compliqué pour nous, mais notre moto est différente, tout comme ma mentalité. Et puis en termes de style pur et dur, ce circuit me correspond assez bien, j’y ai inscrit de bons résultats par le passé. Je pense que nous ferons une belle course et que nous nous battrons pour le podium, comme nous l’avons fait à Buriram ! »

Marc Márquez n’en n’oublie pas pour autant Andrea Dovizioso et Álex Rins, qui se disputent qui plus est les places d’honneur au Championnat.

« Nous devons désormais nous concentrer sur le statut de dauphin, c’est la seule chose que nous puissions faire, indique l’Italien. Nos adversaires sont très forts, tout spécialement les Yamaha. Il faudra être prudents car il reste encore quatre Grands Prix et ça commence par le fait de réaliser une bonne course ici […] Je m’attends à ce qu’on soit un peu plus performant sur cette piste, comme il y a surtout des ‘stop and go’, un domaine dans lequel notre moto excelle. Il n’empêche que nous devons encore gagner en vitesse dans les virages. »

« Comme Andrea l’a dit, nous nous battons contre Danilo, Maverick et lui. À Misano et en Aragón, nous avons eu un peu de mal. Ça allait déjà un peu mieux en Thaïlande, comme en témoigne ce Top 5. Mais je prends toujours plaisir sur ce tracé et c’est aussi l’épreuve à domicile de Suzuki. Nous verrons comment ça se passe. »

Pour revoir l’intégralité de la conférence de presse et profitez de toute la saison MotoGP™ abonnez-vous dès à présent au VidéoPass MotoGP™. Sachez également qu’une page No Spoiler existe.

Support for this video player will be discontinued soon.

Motegi : La conférence de presse en intégralité !