Achat de billets
Achat VidéoPass
News
26 jours ago
By motogp.com

Direction le redoutable tracé de Phillip Island !

C’est la piste de tous les dangers, qui marquera parallèlement le 400e Grand Prix de Valentino Rossi : un événement !

Le MotoGP™ part à la conquête de l’Australie, une destination qui marquera le 400e Grand Prix de Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP). En attendant cette terre est également réputée pour ses spots de surf, pour sa faune parfois hostile… et son tracé de Phillip Island tout aussi redoutable.

Support for this video player will be discontinued soon.

Réveillez l'état sauvage !

Support for this video player will be discontinued soon.

Le crash Márquez - Zarco expliqué et vu sous tous les angles

L’an passé, on était d’ailleurs passé tout près du drame entre Marc Márquez (Repsol Honda Team) et Johann Zarco, lorsqu’à l’entame du sixième tour, le Français - littéralement aspiré à plus de 300 km/h – venait percuter la roue arrière du Catalan tout juste sacré Champion du Monde. Des images à donner des sueurs froides, mais fort heureusement le pilote Honda parvenait à rester sur ses roues, tandis que le tricolore se relevait miraculeusement de cette effrayante cabriole.

Un an plus tard, tout ceci n’est plus qu’un mauvais souvenir et Marc Márquez y arrive dans une forme olympique, bien déterminé à rafler son 11e succès de la saison… car une couronne reste encore à aller chercher pour Honda, celle par équipe ! Or sa structure accuse 17 longueurs de retard sur les Ducati officielles. Que la firme japonaise se rassure : ce circuit de Phillip Island a pour habitude de plutôt bien convenir à sa RCV. Preuve en est, elle s’y est illustrée à huit reprises sous l’ère MotoGP™.

Support for this video player will be discontinued soon.

Résumé : Márquez et Honda à la fête !

Support for this video player will be discontinued soon.

Résumé : Attente finalement récompensée pour Yamaha !

Mais lors de la précédente édition, c’est un pilote Yamaha qui avait gagné, un certain Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP). Un succès accueilli dans la plus grande émotion par la marque aux diapasons. Il faut dire que 490 jours s’étaient écoulés depuis ce triomphe de Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP) à Assen. Alors pourquoi ne pas assister à une nouvelle victoire du n°12 ? En soi, l’Espagnol n’a jamais fait moins bien que cinquième sur ces six dernières manches et le voici revenu à égalité d’Álex Rins (Team Suzuki Ecstar).

Cette idée enchante très certainement peu son compatriote, qui aura à cœur de rebondir après ce GP du Japon très légèrement en demi-teinte. Point positif, la Suzuki GSX-RR s’est toujours montrée compétitive à Phillip Island lors des précédentes venues. Ce Top 3 inscrit par Andrea Iannone la saison passée en est la parfaite illustration.

Mais si la deuxième marche du podium semble presque acquise par Andrea Dovizioso (Ducati Team) - qui ne doit pas concéder plus de cinq points à ses rivaux, pour la troisième place le match continue et le duo Álex Rins – Maverick Viñales ne sont pas les seuls dans la course. Danilo Petrucci (Ducati Team), pointé à sept unités, conserve également ses chances, tout comme Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT). Revenu comme un boulet de canon avec ces trois récentes deuxième places, le Français est au passage déjà assuré du trophée de Rookie of the Year… Et seulement 13 points le séparent du binôme ibérique !

Valentino Rossi, qui aura connu un dimanche cauchemardesque, recule pour sa part d’un rang. Mais l’Italien reste à ce jour le concurrent qui s’est le plus imposé à Phillip Island depuis l’instauration du MotoGP™. De quoi peut-être lui redonner des ailes, surtout qu'il y célèbrera son 400e Grand Prix ! Jack Miller (Pramac Racing), qui jouera à domicile, Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol), vainqueur de l’édition 2016 et Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT) complètent le Top 10 provisoire.

À noter que ce Grand Prix marquera le grand retour de Johann Zarco (LCR Honda Idemitsu). Écarté par KTM en amont d’Aragón, le n°5 a été appelé en renfort par Lucio Cecchinello pour pallier le forfait de Takaaki Nakagami qui doit se faire opérer de l’épaule. Il s’agira de sa première prise de contact avec la Honda.

Soyez au rendez-vous pour le GP Pramac d’Australie, ce dimanche à 5h !!

Pour ne rien rater de cette saison et profiter de tout notre contenu vidéos, rejoignez-nous en vous abonnant dès à présent au VidéoPass MotoGP™.

Support for this video player will be discontinued soon.

Phillip Island : Course MotoGP™

Recommandés