Achat de billets
Achat VidéoPass
News
26 jours ago
By motogp.com

Le MotoGP™ embarque pour la Malaisie !

Un Grand Prix où les pilotes du team Petronas Yamaha SRT, tout comme Hafizh Syahrin, seront en accueilli en superstars.

Le MotoGP™ s’envole vers Sepang, dernière étape de la tournée outre-mer avant la grande finale de Valence. Un rendez-vous particulièrement cher à Hafizh Syahrin (Red Bull KTM Tech3) - seul malaisien de la grille MotoGP™ mais également pour le team Petronas Yamaha SRT, qui n’avait encore aucune expérience de la catégorie reine il y a tout juste un an.

Support for this video player will be discontinued soon.

Plein d'espoir !

Et pourtant cette structure emmenée par Razlan Razali domine aujourd’hui le classement des teams indépendants grâce à ce binôme particulièrement fructueux que forment Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT) et Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT). Le Français, fort de six podiums, est d’ailleurs assuré de terminer meilleur débutant depuis Motegi et ce dernier se dirige désormais vers le titre de meilleur pilote indépendant. Le Niçois a vu son avance très légèrement réduite après cet abandon de Phillip Island, combiné au podium de Jack Miller (Pramac Racing) et de Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol), ses deux seuls adversaires encore en course. L’un pointe à 22 longueurs, l’autre à 30 et il faudra gérer cette cheville gauche encore quelque peu diminuée. Mais notre rookie est plus que motivé à l’idée de bien faire sur les terres de son employeur.

Support for this video player will be discontinued soon.

Résumé : Márquez triomphe après une erreur de Rossi

Pendant ce temps-là, Marc Márquez (Repsol Honda Team) continue de livrer un véritable festival quel que soit le circuit, preuve en est avec ces cinq succès d’affilée. Et le natif de Cervera arrive sur un tracé où il avait justement triomphé la saison passée ! Alors la série continuera-t-elle ? Pas certain car cette piste est assez ‘équilibrée’ en termes de succès. Honda en possède six, Yamaha et Ducati 5.

Andrea Dovizioso (Ducati Team), vainqueur des éditions 2016 et 2017, se verrait bien renouer lui aussi avec la plus haute marche du podium, d’autant plus que la deuxième place du classement général est dorénavant sécurisée. Derrière, tout reste en revanche ouvert…

Álex Rins (Team Suzuki Ecstar) a pris quelques longueurs d’avance sur Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) malgré cette neuvième position à l’arrivée du GP Pramac d’Australie. Son rival, revenu à égalité parfaite avant cette manche, aura à vrai dire tout tenté dans le dernier tour pour se laisser une chance de réattaquer Marc Márquez avant de se faire piéger. Danilo Petrucci et Fabio Quartararo voyaient quant à eux leur course écourtée dès le deuxième virage.

Support for this video player will be discontinued soon.

L'incident Petrucci - Quartararo sous tous les angles

Intercalé entre notre tricolore et le duo Jack Miller – Cal Crutchlow, on retrouve un certain Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP), qui sera senti pousser des ailes au départ de sa 400e épreuve, allant jusqu’à s’emparer des commandes. Finalement repoussé au huitième rang, ‘the Doctor’ terminait toutefois à seulement 1.5 seconde du podium. Par ailleurs, la précédente édition du GP Shell de Malaisie lui avait plutôt réussi, sans cette chute survenue à quatre tours de la fin, alors qu’il détenait le leadership.

Support for this video player will be discontinued soon.

Le départ canon de Rossi !

Franco Morbidelli, qui complète le Top 10, aura de son côté à cœur de rebondir après cette discrète prestation de Phillip Island. Enfin, l’aventure continue pour Johann Zarco (LCR Honda Idemitsu), récompensé d’une honorable 13e place pour ses débuts au guidon de la RC213V.

Soyez au rendez-vous pour le GP Shell de Malaisie, ce dimanche à 8h !!

Pour ne rien rater de cette saison et profiter de tout notre contenu vidéos, rejoignez-nous en vous abonnant dès à présent au VidéoPass MotoGP™.

Support for this video player will be discontinued soon.

Sepang : Course MotoGP™

Recommandés