Achat de billets
Achat VidéoPass
News
6 jours ago
By Nick Harris

Frères de sang, par Nick Harris

Nick Harris consacre sa chronique au binôme Álex - Marc Márquez et aux autres frères qui ont marqué l’histoire de notre sport.

Chez les Márquez, pas question de faire les choses à moitié. Gagner des Grands Prix n’est pas suffisant pour eux. Du coup, pour la deuxième fois en cinq ans, les deux frères ont été cherché la couronne mondiale dans leur catégorie respective. En 2014, c’était en Moto3™ et MotoGP™. Ce dimanche, le Champion du Monde MotoGP™ Marc Márquez (Repsol Honda Team) régissait sans surprise les célébrations, auprès de son jeune frère Álex (EG 0,0 Marc VDS) tout juste titré en Moto2™.

Support for this video player will be discontinued soon.

« Ce n’est pas le ‘frère de’, c’est Álex Márquez ! »

Ils sont les seuls frères en 70 ans d’histoire à avoir été tous deux sacrés. D’autres ont essayé, ont gagné des courses, mais jamais de titres. Il y a des pilotes dont vous n’avez probablement jamais entendu parler, qui ont pourtant été bien tenté de suivre les traces de leur frère en piste.

Felice Agostini, le cadet du multiple Champion Giacomo, s’est classé huitième de l’épreuve 250cc au Grand Prix des Nations 1975. Scott Doohan a pour sa part terminé 12e du Grand Prix d’Australie 1994 sur sa 500cc Harris Yamaha. Ce même jour, son frère Mick franchissait la ligne d’arrivée en troisième position et en fin d’année, ce dernier décrochait le premier de ses titres. La famille Roberts est davantage connu pour ce binôme père – fils, tous deux couronnés en 500cc. Mais le petit frère de Kenny, Kurtis a également couru dans le team du père. Son meilleur résultat fut une 12e place au Grand Prix d’Allemagne 2007, alors qu’il officiait sur une KR212V.

Les frères les plus récompensés, en dehors des Márquez, sont Français… les Sarron. L’aîné Christian a remporté six Grands Prix en 250cc, en plus du titre dans cette catégorie en 1994. L’année suivante, il grimpait en 500cc et s’illustrait à Hockenheim. Son jeune frère Dominique a triomphé à quatre reprises en 250cc et fini troisième du Championnat du Monde 1988. Les Japonais Aoki sont passés tout près de réécrire l’histoire. Le plus jeune, Haruchika a gagné neuf courses, pour s’adjuger les couronnes 125cc en 1995 et 1996. L'aîné Nobuatsu ne s’est imposé qu’une seule fois, à Shah Alam en 1993 dans le cadre de la course 250cc ; tandis que le cadet Takuma est passé tout près de triompher à Phillip Island en 1997. Deux secondes lui auront finalement manqué face à Alex Crivillé.

Cette saison, Luca Marini – le demi-frère de Valentino Rossi – a dominé deux courses en Moto2™. Pol et Aleix se battent tous deux en MotoGP™. Pol a 15 victoires au compteur, inscrits dans les catégories 125cc et Moto2™, en plus de ce titre de Champion du Monde Moto2™ en 2013. Aleix court toujours après son premier succès, mais a un certain nombre de poles et de podiums à son actif en MotoGP™. Le Champion du Monde 2016 de Moto3™ Brad Binder s’est distingué à plusieurs reprises cette année en Moto2™. L’an prochain, le Sud-Africain grimpera en MotoGP™, alors que son frère Darryn poursuivra l’aventure Moto3™.

D’autres frères ont été confronté au test ultime sur deux roues. Nous pourrions citer les Kallio, les Sayle, les Hayden, les Van Den Goorberg ou encore les Bolle. Une chose est certaine, il y en aura encore beaucoup d’autres. En attendant, Marc et Álex se retrouveront sûrement un jour en MotoGP™ pour viser le même trophée : le titre MotoGP™.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Support for this video player will be discontinued soon.

Voici votre Champion du Monde Moto2™ 2019

Recommandés