Achat de billets
Achat VidéoPass
News
8 jours ago
By motogp.com

Le MotoE™ de la partie à Valence !

Reste à vrai dire deux courses à disputer pour connaître le nom du vainqueur de cette édition 2019.

Ce week-end, c'est la grande finale à Valence ; un événement que ne pouvait manquer la grille du MotoE™, avec deux épreuves pour décider du vainqueur cette toute première édition. Sur le papier tout reste encore très ouvert, puisque 12 pilotes peuvent virtuellement être sacrés à l’aube de cet ultime rendez-vous. Autrement dit, tout concurrent qui commettrait le moindre faux-pas durant l’E-Pole, verrait ses chances grandement diminuées… et pas seulement en course. Mike Di Meglio (EG 0,0 Marc VDS), arrivé en leader à Misano, en sait quelque chose. Le Toulousain a rétrogradé au quatrième rang du classement général, 25 points derrière le leader Matteo Ferrari (Trentino Gresini MotoE).

Tout juste renouvelé au sein de sa structure en vue de la saison 2020, l’Italien est à vrai dire celui qui est en position la plus favorable, car 19 unités le séparent de son plus proche poursuivant Hector Garzó (Tech3 E-Racing). À vrai dire, le transalpin aura parfaitement su tirer son épingle du jeu à Misano, en enchaînant deux succès qui lui faisaient faire un bond au classement. Preuve en est, il passait de la sixième à la première place.

Support for this video player will be discontinued soon.

MotoE™ : Ferrari prend goût à la victoire !

Mais gare tout de même à Hectór Garzó, assez régulier si on fait abstraction de ce zéro au Red Bull Ring. Bradley Smith (ONE Energy Racing), impliqué dans un accrochage avec Niki Tuuli (Ajo MotoE) et Mattia Casadei (Ongetta SIC58 Squadracorse) dès le deuxième tour de la course 1 à Misano, aura pour sa part bien limité la casse en repartant. Résultat, l’Anglais accuse seulement cinq longueurs e retard sur Hector Garzó.

Dans son sillage, on retrouve ensuite Mike Di Meglio et Xavier Siméon (Avintia Esponsorama Racing), qui continue de récupérer de sa seconde opération à main gauche après sa chute du Bol d’Or. Niccolò Canepa (LCR E-Team) et Jesko Raffin (Dynavolt Intact GP) occupent quant à eux les sixième et septième places à ce stade. Niki Tuuli, dont la participation demeure incertaine compte tenu de ces fractures au fémur et au poignet gauche remontant à Misano, Mattia Casadei et Sete Gibernau (Join Contract Pons 40) complètent le Top 10 provisoire ; Álex de Angelis (Octo Pramac MotoE) et Nico Terol (OpenBank Ángel Nieto Team) étant les derniers à pouvoir encore prétendre au titre.

Rendez-vous donc ce samedi à 16h15 et dimanche à 10h05 pour les deux dernières courses MotoE™ de l’année.

Pour ne rien rater de cette saison et profiter de tout notre contenu vidéos, rejoignez-nous en vous abonnant dès à présent au VidéoPass MotoGP™.

Recommandés