Achat de billets
Achat VidéoPass
News
17 jours ago
By motogp.com

Test de Sepang - Jour 2 : Quartararo domine avec sa M1 2020

Le Niçois se maintient en tête au terme de cette deuxième journée de Test, passée cette fois sur la M1 2020.

Le Circuit de Sepang accueillait ce samedi une deuxième journée de Test Officiel et cette fois la météo se sera montrée plus clémente, puisqu’à aucun moment la pluie n’aura fait irruption. Pour beaucoup d’équipes, le programme identique était à la veille ; l’objectif étant de poursuivre les préparatifs en vue du coup d’envoi qui se tiendra dans un mois.

Support for this video player will be discontinued soon.

Test de Sepang - Jour 2 : Tout ce qu'il faut retenir

Mais ce samedi avait une connotation toute spéciale pour Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT), qui s’était distingué la veille. À compter de maintenant, le Niçois dispose en effet de la M1 2020, celle jusque-là réservée à Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) et Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP). La priorité était donc de s’adapter à cette dernière, plutôt que d’aller chercher à tout prix un chrono – selon les propres dires de Wilco Zeelenberg ; ce qui ne l’empêchait pas d’atteindre… le sommet de la feuille des temps à 40 min de la fin ! Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT) évoluait pour sa part sur un prototype 2019 pourvu de quelques évolutions, à l’instar de ce bras oscillant en carbone ; tandis que les pilotes officiels bénéficiaient toujours de trois motos chacun : une 2019, une 2020 et une autre recouverte, sagement cachée sous un drap.

Support for this video player will be discontinued soon.

Quelles différences entre les M1 de Fabio et Franco ?

Chez Honda, tout reposait – ou presque – sur les épaules de Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol), qui assumait la pleine responsabilité des Tests. Marc Márquez (Repsol Honda Team) et Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) étant tous deux encore diminués, tandis qu’Álex Márquez (Repsol Honda Team) continue son adaptation à la catégorie. Le Britannique jonglait du coup entre trois motos…

Suzuki faisait exclusivement rouler ses pilotes avec le nouveau châssis et en parallèle, Álex Rins (Team Suzuki Ecstar) et Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) testait également trois configurations aérodynamiques, déjà aperçues lors de précédents roulages.

Côté Aprilia, Bradley Smith (Aprilia Racing Team Gresini) avait pris le relai de Lorenzo Savadori (Aprilia Racing Team Gresini) aux côtés d’Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini) et ces derniers avaient pour mission d’explorer l’éventail des réglages de cette toute nouvelle RS-GP.

Dans le clan KTM, tout le monde était logé à la même enseigne, avec toujours une petite nuance tout de même : Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing), qui avait déjà étrenné un carénage sensiblement différent comparé à ses petits camarades, essayait cette fois une deuxième version du châssis hybride.

Ducati restait pour sa part focalisée sur ses quatre GP20, pourvues pour rappel du même châssis, celui expérimenté par Andrea Dovizioso à Jerez. Et ce prototype constitue un gros changement plus particulièrement pour Francesco Bagnaia (Pramac Racing), qui tournait il y a encore un an sur une GP18 !

Support for this video player will be discontinued soon.

Pramac Racing désormais doté de deux GP20 !

Au classement, les honneurs revenaient donc à Fabio Quartararo. Auteur d’un tour en 1’58.572, le Niçois venait à vrai dire voler la vedette à Jack Miller (Pramac Racing) pour 69 millièmes. L’Australien, longtemps installé aux commandes, se voyait du coup repoussé au second rang, juste devant un étonnant… Dani Pedrosa (Red Bull KTM Factory Racing) !! Joan Mir et Franco Morbidelli héritaient quant à eux des quatrième et cinquième places. Maverick Viñales et Álex Rins terminaient respectivement sixième et septième. Pol Esparagaró, Marc Márquez et Valentino Rossi complétaient le Top 10 de la journée.

Support for this video player will be discontinued soon.

Pol Espargaró : « Pedrosa a fait un superbe chrono ! »

Johann Zarco (Reale Avintia Racing), qui continue de prendre ses marques avec la Desmosedici GP19, finissait 19e à 1.2 seconde ; un écart inférieur à celui du vendredi.

Par ailleurs sept chutes furent à déplorer : celles d’Iker Lecuona (Red Bull KTM Tech3), Pol Espargaró, Franco Morbidelli, Marc Márquez, Katsuyuki Nakasuga et Andrea Dovizioso… Le crash de l’Italien, survenu à hauteur du virage 6, aura d’ailleurs entraîné un bref drapeau rouge.

Le Top 10
1. Fabio Quartararo - (Petronas Yamaha SRT) - 1’58.572
2. Jack Miller - (Pramac Racing) - +0.069
3. Dani Pedrosa - (Red Bull KTM Factory Racing) +0.090
4. Joan Mir - (Team Suzuki Ecstar) - +0.159
5. Franco Morbidelli - (Petronas Yamaha SRT) - +0.259
6. Maverick Viñales - (Monster Energy Yamaha MotoGP) - +0.321
7. Álex Rins - (Team Suzuki Ecstar) - +0.406
8. Pol Espargaró - (Red Bull KTM Factory Racing) - +0.417
9. Marc Márquez - (Repsol Honda Team) - +0.525
10. Valentino Rossi - (Monster Energy Yamaha MotoGP) - +0.544

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Suivez tous les préparatifs en amont de cette nouvelle saison MotoGP™, tout en bénéficiant d’une large bibliothèque vidéos, en vous abonnant dès à présent VidéoPass.

Support for this video player will be discontinued soon.

After the Flag - Test Sepang: Le debriefing du deuxième jour

Recommandés