Achat de billets
Achat VidéoPass
News
27 jours ago
By Nick Harris

'Joyeux 100e anniversaire Suzuki !', par Nick Harris

L’ex-commentateur du MotoGP™ retrace l’histoire de la marque japonaise en Championnat du Monde.

La semaine passée, Suzuki célébrait son 100e anniversaire et c’est incroyable l’héritage laissé par la compétition dans son histoire. À vrai dire, comme la plupart des constructeurs, la marque japonaise aura tout de suite saisi son importance.

Ils ont triomphé pour Suzuki en catégorie reine...

En termes de compétition, Suzuki a suivi les traces de Honda, en se lançant pour commencer à l’assaut du TT, c’était en 1960 avec cette course 125cc disputée sur trois tours. Deux ans plus tard, Ernst Degner les faisait ensuite triompher sur cette même piste en 50cc. Depuis, Suzuki a remporté 157 autres Grands Prix : 29 en 50cc, 35 en 125cc et 93 en catégorie reine. Ernst Degner s’illustrait pour sa part aux Pays-Bas, en Belgique et en Allemagne de l’Ouest cette même année, offrant à Suzuki son premier titre.

Suzuki a mené la révolution des deux temps en 500cc, à une époque dominée par les quatre temps italiens et britanniques. En 1971, Jack Findley ouvrait non seulement son compteur au Grand Prix d’Ulster, mais entrait ainsi dans l’histoire avec telle machine, une grande première. Puis arriva Barry Sheene sur sa RG 500, qui sera sacré à deux reprises (1976 - 1977), Marco Lucchinelli, Franco Uncini dans les années 80…

On bascula ensuite sous une suprématie Yamaha / Honda, avant que déboule Kevin Schwantz avec son style incomparable en 1993. Une fois de plus, Honda répliquera, mais alors que l’ère du deux temps touchait à sa fin, un autre représentant Suzuki était couronné une dernière fois : Kenny Roberts Jr.

Flashback : le sacre de Kenny Roberts Jr en 500cc

Il leur faudra attendre ensuite sept ans pour goûter à leur première victoire en MotoGP™, c’était au Mans, en 2007. Après une très courte pause, Suzuki revenait en mondial et s’imposait avec Maverick Viñales. Une prestation plus récemment imité par Álex Rins (Team Suzuki Ecstar) à Austin et à Silverstone, qui plus face à des noms comme Valentino Rossi et Marc Márquez.

Hugh Anderson et Kevin Schwantz restent encore ceux qui ont davantage fait briller la firme d’Hamamatsu, avec 25 succès chacun. Si Kevin Schwantz a signé tous ses triomphes en 500cc, Hugh Anderson lui, s’est distingué huit fois en 50cc et 17 fois en 125cc. Barry Sheene s’est quant à lui imposé à trois et 18 reprises en 125cc et 500cc pour le compte de Suzuki, outre bien sûr ces deux titres mondiaux.

Suzuki retrouve la plus haute marche du podium avec Rins

Suzuki entame désormais une nouvelle décennie, une décennie qui s’annonce pleine de promesses, avec deux jeunes : Álex Rins et Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) bien déterminés à faire perdurer les traditions.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.