Achat de billets
Achat VidéoPass
News
12 jours ago
By Team Suzuki Ecstar

Shinichi Sahara : « L’heure est venue de nous battre ! »

Shinichi Sahara, Project Manager du team Suzuki Ecstar, a récemment donné une interview pour aborder la situation actuelle.

Depuis plus d’un mois, le monde est à l’arrêt avec cette crise du Coronavirus ; une pandémie que nul n’avait prédit et au vu des circonstances, Shinichi Sahara a souhaité prendre la parole pour adresser lui aussi un message de soutien à toute la communauté MotoGP™.

« L’heure est venue de nous battre, non pas sur la piste comme nous en avons l’habitude, mais dans un tout autre domaine, déclare-t-il. Il faudra rester unis, faire preuve de solidarité vis-à-vis de ceux qui sont le plus touchés, tout en étant patients de telle sorte à sortir de cette période en toute sécurité. J’espère vraiment que nous retrouverons très vite nos amis et collègues du paddock, autour de ce qui nous anime le plus, à savoir la compétition. »

En fait, tous les secteurs sont touchés et pas seulement le MotoGP™, comme le rappelle le Project Manager. « Au Japon, la situation semble un peu moins critique comparé à d’autres pays, mais la décision a tout de même été prise de reculer les Jeux Olympiques à 2021 et l’état d’urgence reste en vigueur dans certaines régions, ce qui rend nerveux les gens… Par chance il n’y a pas beaucoup de contaminés, ici à Hamamatsu. Ceci étant, on n’est jamais trop prudents. »

« C’est une crise globale, qui impacte tous les événements, qu’ils soient sportifs ou culturels, reprend-t-il. Il y a eu des annulations, des reports, le MotoGP™ n’y a bien sûr pas échappé... »

Rins : « Une pré-saison fantastique... »

Cette crise provoque malgré tout certains regrets au vu de la pré-saison qu’ils avaient connue… « C’est dommage que la course du Qatar ait été annulée car nous étions vraiment compétitifs. Je suis sûr qu’on se serait battus devant. Sur le moment, ça a été difficile à accepter, mais on est tous dans le même bâteau, alors les restrictions doivent être suivies avec le plus grand sérieux. Le plus important, c’est que tout le monde soit en bonne santé. »

Côté compétition, Shinichi Sahara voit en tout cas d’un bon œil que les développements aient été gelés. Une décision qui met - selon lui - tout le monde sur un même pied d’égalité. « Nous avons déjà donné un échantillon de notre moteur au Qatar afin qu’il soit homologué et nous leur avons fait parvenir des croquis de nos packages aérodynamiques. Nous comprenons parfaitement que nous ne pouvons pas développer. En revanche, peut-être nous aurons ainsi plus de temps pour produire certaines pièces jugées positives cet hiver […] C’est aussi l’occasion de discuter plus profondément sur les prochaines étapes à franchir. Nous avons tout un tas d’idées sur ce que nous pourrions améliorer, même si on n’a pas de pilote en piste pour pouvoir les tester, autrement dit tout s’effectue beaucoup plus lentement. »

Concernant la réorganisation du calendrier, Shinichi Sahara est quant à lui d’avis à reprendre dès que les conditions le permettront, sans Test préalable. « Je sais que certaines personnes ont demandé à en avoir un, ce que je comprends parfaitement. Mais en toute honnêteté je pense qu’il vaudrait mieux enchaîner. Peut-être que nous pourrions en revanche avoir une ou deux sessions supplémentaires le jeudi, lors de la première course. Nous aurons aussi probablement moins de Tests. Quoi qu’il en soit je suis sûr qu’on trouvera des solutions ! »

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.