Achat de billets
Achat VidéoPass
News
8 jours ago
By FIM

Gel du développement moteur et aérodynamique

Voici ce que disent les ajustements apportés au règlement technique par la récente Commission Grand Prix, compte tenu de la crise actuelle.

Tags MotoGP, 2020

La Commission Grand Prix, composée de Messieurs Carmelo Ezpeleta (Dorna, Président), Paul Duparc (FIM), Hervé Poncharal (IRTA) et Takanao Tsubouchi (MSMA) a pris les décisions suivantes au cours d’une visioconférence organisée le 15 avril, en présence de Jorge Viegas (FIM, Président) Carlos Ezpeleta (Dorna), Mike Trimby (IRTA, Secrétaire de la réunion) et Corrado Cecchinelli (Directeur Technologies) :

Règlement technique

Compte tenu de la crise actuelle et suite à plusieurs conversations échangées entre constructeurs / équipes dans chacune des catégories, la Commission Grand Prix a approuvé les propositions techniques suivantes.

Ces dernières visant à réduire les coûts, tout en maintenant une certaine équité nécessaire au spectacle et à l’intégrité de ce sport.

Catégorie MotoGP™
Actuellement, les constructeurs qui ne bénéficient pas de concessions doivent homologuer une spécification moteur pour l’intégralité de la saison. Lesquels sont tout de même autorisés à homologuer une spécification différente pour les pilotes de teams indépendants.

Jusqu’à présent, les marques disposant de concessions n’étaient pas soumises à ces restrictions et pouvaient se permettre de changer de spécification en cours d’année.

Par ailleurs, tous les constructeurs avaient droit à deux packages aérodynamiques par saison et par pilote ; le premier devant être soumis pour la première manche du Qatar.

La Commission Grand Prix a donc approuvé les changements suivants, qui seront immédiatement mis en application :

Saison 2020 :

Toute pièce homologuée ne pourra être changée durant cette saison 2020. Cette règle vaudra pour tous les constructeurs, qu’ils disposent ou non de concessions.

Saison 2021 :

Tous les constructeurs devront débuter la saison 2021 avec les pièces homologuées en mars 2020. Après quoi des mises à jour pourront être effectuées conformément à la réglementation actuelle, à savoir : pas de nouvelle spécification moteur pour les constructeurs ne bénéficiant pas de concessions et pour tous, une évolution du package aérodynamique par pilote en cours de saison.

Pour le premier événement 2021, les pilotes pourront choisir parmi les spécifications moteur et aérodynamiques homologuées par le constructeur en 2020.

Moto2™ :
Les organisateurs fournissent à tous les pilotes du Moto2™, le même moteur Triumph 765cc. Seule limitation, l’allocation prévoyait jusqu’à présent une mise à jour aérodynamique par constructeur.

La Commission Grand Prix a approuvé les changements suivants, qui seront immédiatement mis en application :

Package aérodynamique :
Les derniers packages aérodynamiques homologués par les constructeurs au GP du Qatar 2020 et toute autre version homologuée en 2019, seront gelés jusqu’à fin 2021. Aucune mise à jour ne sera permise.

Cadre et bras oscillant :
Chaque fabricant de châssis peut soumettre son cadre et bras oscillant actuel ou antérieur pour homologation. Ces designs seront gelés jusqu'à fin 2021, sans autre spécification autorisée.

Chaque équipe devra alors déclarer un maximum de deux spécifications de châssis et de bras oscillant par pilote à partir de la liste homologuée auprès du constructeur. Tout suppléant devra uniquement utiliser les pièces déclarées par le pilote qu’il remplace.

Moto3™ :

Actuellement, les constructeurs du Moto3™ doivent fournir exactement la même moto à tous leurs pilotes. Lesquels ont droit à deux rapports de boîte par saison.

La Commission Grand Prix a approuvé les changements suivants, qui seront immédiatement mis en application :

Les spécifications de la moto, telles que déclarées par chaque constructeur au GP du Qatar 2020, seront gelées pour les saisons 2020 et 2021. En d’autres termes, aucune mise à jour ne sera permise sur toute pièce qui aurait un impact sur les performances : le châssis, le bras oscillant, le moteur, l’ensemble aérodynamique, la boite à vitesse…

La Commission Grand Prix a également approuvé le nombre de moteur mis à disposition de chaque pilote, avec les possibles modifications de calendrier en 2020 et 2021. Le tout sera publié dans un prochain règlement.

Catégories Moto2™ et Moto3™

Holeshot device
Ces dispositifs, qui jouent sur la hauteur de la moto au départ d’une course, ne sont autorisés qu’en MotoGP™. Cette technologie nécessitant de gros coûts de développements ne rentre pas dans l’éthique de Championnats rentables comme c’est le cas du Moto2™ ou du Moto3™. Elle restera donc interdite.

L’utilisation de tout appareil qui modifie ou ajuste la hauteur de la moto pendant qu’elle est en mouvement est interdite.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.