Achat de billets
Achat VidéoPass
News
13 jours ago
By motogp.com

Stay At Home GP 3 : Rodrigo élimine Fernández et triomphe !

Raúl Fernández aura longtemps mené, mais la victoire sera en définitive revenue à son rival Gabriel Rodrigo, au prix d’une attaque osée...

10 pilotes du Moto3™ étaient réunis ce dimanche pour leur toute première course virtuelle sur le tracé de Jerez et les premiers tours furent assez mouvementés !

Gabriel Rodrigo (Kömmerling Gresini Moto3) avait signé la pole, oui mais voilà : l’Argentin manquait totalement son envol tout comme Albert Arenas (Gaviota Aspar Team), parti sur la même ligne. Aucun souci en revanche pour Tony Arbolino (Rivacold Snipers Team) jusqu’arrivé au premier virage. L’Italien virait un peu large et Can Öncü (Red Bull KTM Tech3), pris en sandwich, s’effondrait sous ses yeux.

GP Virtuel d'Espagne : Résumé de la course Moto3™

Raúl Fernández (Red Bull KTM Ajo) en profitait ainsi pour s’emparer des commandes devant Dennis Foggia (Leopard Racing). Les deux hommes allaient d’ailleurs rapidement creuser un léger écart sur le reste du peloton, sauf que le public n’étaient pas au bout de ses surprises. Arrivé dans la courbe 13, Dennis Foggia – qui venait tout juste de se défaire de Raúl Fernandez – partait au tapis et on perdait en réalité complétement le transalpin à cause de problèmes de wifi…

Raúl Fernández se retrouvait dès lors seul en tête, pris en chasse par Gabriel Rodrigo et Albert Arenas, qui s’étaient quelque peu rattrapés après leur mauvais départ. Seul le n°2 sera néanmoins en mesure de revenir sur le leader. Tandis qu’il réduisait son retard, trois pilotes se faisaient tour à tour piéger derrière : Tony Arbolino, Riccardo Rossi (BOE Skull Rider Facile Energy) et Sergio Garcia (Estrella Galicia 0,0).

À trois boucles de l’arrivée, Gabriel Rodrigo décidait finalement de porter une attaque, qui s’avérait fatale pour son adversaire. Bousculé, Raúl Fernández terminait en effet à terre. L’Espagnol parvenait tout de même à repartir derrière Albert Arenas. Les positions n’évolueront plus ou du moins aux avant-postes, puisque pendant ce temps-là Niccolò Antonelli (SIC58 Squadra Corse) et Alonso López (Sterilgarda Max Racing Team) s’accrochaient. La cinquième place s’envolait donc au profit du miraculé Tony Arbolino.

Gabriel Rodrigo triomphait tout compte fait avec 4.3 secondes d’avantage sur Albert Arenas. Raúl Fernández grimpait quant à lui sur la troisième marche du podium, au pied duquel finissait un certain Deniz Öncü. Venaient ensuite : Tony Arbolino, Niccolò Antonelli et Alonso López. Sergio Garcia, Riccardo Rossi et Dennis Foggia complétaient le Top 10.

Pour rappel, le tout nouveau jeu MotoGP™ 20 est disponible depuis le 23 avril. Si vous souhaitez vous le procurer, c'est par ici !

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés