Achat de billets
Achat VidéoPass
News
27 jours ago
By motogp.com

Les grandes lignes de l’interview accordée par Ezpeleta

Date de reprise, dispositif et discussions… Voici tout ce qu’il faut retenir de la récente interview donnée par le PDG de Dorna Sports.

Tags MotoGP, 2020

motogp.com s’est entretenu avec le PDG de Dorna Sports pour évoquer quels seraient les plans à la sortie de cette crise, sans précédant connue par le sport dans sa globalité. Nous vous en avons sélectionné quelques extraits.

1. Une potentielle date de reprise
« L’idée serait de commencer fin juillet. Où et quand exactement, ça reste à décider. Mais notre programme initial prévoit de débuter en Europe, d’y courir jusqu’à novembre et de voir comment ça évolue, si c’est possible de rouler après quoi hors Europe. Dans le pire des cas, si nous ne pouvons voyager hors Europe, nous ferons en sorte de conserver au moins 10 ou 12 courses durant ces quatre mois. »

2. L’annulation des Grands Prix d’Allemagne, des Pays-Bas et de Finlande 
« Ce mercredi, nous avons annoncé l’annulation des Grands Prix d’Allemagne, des Pays-Bas et de Finlande. Nous avons pris cette décision car – bien que nous envisageons l’option de repartir en juillet – il aurait été très difficile de disputer ces épreuves avec ou sans spectateurs. Avec les promoteurs nous avons décidé d’annuler ces événements, plutôt que de leur trouver une nouvelle date. C’est une situation à laquelle nous avons jamais été confrontée auparavant. Malheureusement, les autorités néerlandaises ont interdit ce genre d’événements jusqu’à fin août. Au-delà de cette date, il serait très compliqué d’organiser un Grand Prix à Assen et encore plus sans spectateurs. »

Ezpeleta : « L’idée c’est de recommencer fin juillet »

3. Conversations avec teams et pilotes 
« Nous sommes régulièrement en contact. Il y a deux semaines de ça, nous avons organisé une réunion en présence de tous les constructeurs histoire d’évoquer la situation technique pour les saisons 2020 / 2021, et ce quelle que soit la catégorie. Puis, je parle aux gens aussi souvent que possible pour leur faire connaître nos plans, certains pilotes m’appellent et je suis ravi de converser avec eux sur le sujet. Fort heureusement, tout le monde va bien. Même si tous ont hâte de reprendre, ils comprennent parfaitement la situation et savent que tout est fait pour recommencer au plus vite, tout en assurant la sécurité de chacun. Initialement, nous pensions – si nécessaire - à la possibilité de bouger en voiture, mais je pense que nous pourrons prendre l’avion en Europe d’ici là, en s’armant bien sûr de précautions. »

4. Plusieurs courses sur un même événement ?
« Nous considérons cette possibilité. Peut-être pas sur un même week-end, mais d’enchaîner deux courses sur un même circuit. »

5. Protocole de Test Covid-19 sur les circuits 
« Nous essayons d’établir un protocole, en imaginant que des courses sans spectateurs, avec un nombre limité de personnes dans le paddock ; ce qui nous donnerait différents cas de figure, en termes de transports, de logements, d’hospitalité. Et puis chacun serait tester en quittant son logement, en arrivant au circuit et en repartant, c’est en tout cas l’idée. Nous travaillons d’ailleurs avec une autre société propriété de Bridgepoint pour acquérir l’équivalent de 10 000 tests. »

6. Nombre de personnes qui se déplaceraient sur les courses en 2020
« Nous avons parlé aux équipes et on s’est mis d’accord sur le fait qu’un team officiel compterait au maximum 40 personnes, 25 pour les structures satellites, 20 pour les équipes Moto2™ et 15 pour celles du Moto3™. En dehors de ça, il y aurait tous ces gens qui se chargent de produire le signal TV : toute cette équipe et ceux en charge de l’organisation, ce qui nous situerait autour des 1600 personnes. Ça serait un moyen de contrôler la famille MotoGP™. Malheureusement, il n’est pas question pour le moment de media ou de télé. Peut-être qu’il y aurait quelques photographes chargés de fournir tout le monde. »

7. Les quelques cas de Covid-19 dans la communauté MotoGP™
« Nous sommes très occupés mais nous sommes ravis de le faire. Le plus important c’est de garder la situation sous contrôle. Nous sommes également rassurés de savoir qu’il n’y aura eu que très peu de cas de Coronavirus dans la famille MotoGP™ et qu’ils ont été guéris. C’est plus important. »

8. Un message pour les fans
« Notre souhait est vraiment de conserver cet incroyable intérêt présenté par le MotoGP™ à travers le monde. Malheureusement, ça va être compliqué d’avoir des spectateurs sur des courses cette année, mais nous pouvons compter sur notre fantastique couverture télé, qui permettra au plus grand nombre de suivre les courses […] J’ajouterais, soyez sûrs que nous reviendrons et encore plus forts ! Nous ne travaillons pas seulement sur 2020 mais sur 2021 aussi et bien au-delà. Nous essayons de maintenir les courses, c’est ce qu’il y a de plus important. »

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.