Achat de billets
Achat VidéoPass
News
17 jours ago
By motogp.com

Un team satellite Suzuki en 2022 ? ‘Toujours d’actualité !’

Davide Brivio l’a avoué dans un récent debriefing virtuel, après avoir évoqué le renouvellement de ses deux pilotes.

Davide Brivio, Team Manager chez Suzuki Ecstar, donnait une visio-conférence ce mardi, principalement histoire de revenir sur ces annonces faites, à deux semaines d’intervalle, de reconduire leurs pilotes respectifs Álex Rins et Joan Mir.

« Les négociations ont été assez faciles, reconnaissait-il. En fait, Álex avait déjà montré un certain intérêt à poursuivre, il y a de cela un an. Plus ou moins à la même période, je m’étais d’ailleurs rendu au Japon pour évoquer le sujet avec nos dirigeants. Je voulais savoir ce qu’ils en pensaient et au terme de cette discussion, il en était ressorti que l’idée était de conserver nos deux pilotes. Álex était même prêt à signer de suite, toutefois dans les faits c’est un peu plus compliqué. Suzuki n’est pas du genre à brûler étape par étape. Pas question d’évoquer 2021, avant 2020. Mais verbalement avec Álex, c’était déjà ‘pacté’ […] Concernant Joan, nous nous étions entretenus avec lui en milieu d’année, car nous étions contents de ses résultats et nous voulions le garder, tout comme Álex. Lui aussi souhaitait rempiler, sans compter que nous avions une option avec lui. Donc en toute honnêteté, c’était encore plus simple. Bref officieusement, c’était fait ; raison pour laquelle je n’avais de cesse de vous dire : ‘nous voulons rester ensemble’. Pour autant je ne pouvais pas vous le confirmer, sans la moindre signature... »

« Quoi qu’il en soit, nous sommes très contents, nous avons accompli notre mission, reprenait-il. Álex a démontré qu’il pouvait gagner des courses, il figure parmi les meilleurs pilotes de la grille actuelle et je pense que Joan a le potentiel pour arriver au même niveau. L’objectif est à présent de placer nos deux représentants dans le Top 5/6, peu importe l’ordre. »

Rins & Mir : À chacun son objectif !

Du reste, Davide Brivio précisait qu’à aucun moment ils n’ont songé à changer de binôme. « On n’a jamais vraiment eu de plan B… Bien sûr, on a eu des conversations avec certains managers, ce qui tout à fait normal au sein du paddock. Mais c’était plutôt pour prendre la température, pour savoir quelles étaient nos intentions et à plusieurs reprises je leur ai dit que notre priorité était de conserver Joan et Álex. Jamais on est entrés dans des négociations. »

Convaincus que ‘la stabilité finira par payer’, Suzuki n’est toutefois pas aller à renouveler ses pilotes pour quatre ans, comme l’a fait Repsol Honda avec Marc Márquez. ‘Pas dans la politique de l’entreprise’, répondait Davide Brivio, bien qu’ils souhaiteraient les garder le plus longtemps possible. « J’espère qu’ils resteront en 2023 – 2024, mais c’est aussi à nous de leur fournir la moto qui leur permettra d’être compétitifs ! »

Au-delà de ces reconductions de contrat, Davide Brivio était requestionné sur ce projet d’équipe satellite. « L’idée est de mettre ça en place pour 2022 et c’est toujours d’actualité, indiquait-il. Jusqu’à présent, nous étions plus focalisés sur le fait de renouveler nos pilotes. Je pense que la direction va se concentrer sur de plus importants sujets désormais, mais après quoi dans quelques semaines mois, nous tenterons de relancer cette discussion pour voir quelle est la situation et quelles sont leurs intentions. C’est quelque chose que nous voulons toujours, mais bien sûr encore faut-il avoir l’approbation de notre hiérarchie. Difficile de se prononcer pour le moment. Quoi qu’il en soit, nous continuons de travailler dessus, nous verrons bien. »

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.