Achat de billets
Achat VidéoPass
News
25 jours ago
By motogp.com

Binder « à nouveau aux commandes » après le test de Misano

Le rookie de l'équipe Red Bull KTM Factory Racing évoque son retour en piste au guidon de la RC16 après la trêve prolongée

« Le premier jour était un peu effrayant à vrai dire », admet le Sud-Africain Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing) qui a enfourché sa KTM MotoGP™ pour la première fois depuis le test du Qatar, en février dernier. « C'était dément, j'avais l'impression d'être toujours en retard sur la moto ».

Bien entendu, ce n'était que la cinquième occasion pour le vice-champion Moto2™ 2019 de tester la KTM RC16 (après avoir participé pour la première fois au test de Valence l'année dernière), il lui a donc fallu un certain temps pour se réhabituer après cette pause inattendue de quatre mois.

« C'était compliqué au début, c'est une sensation étrange après avoir passé trois mois assis sur son canapé. Bien sûr, je m'entraînais tous les jours, mais je ne pilotais rien qui se rapproche d'une MotoGP™. C'était impressionnant, pendant les cinq premières sorties, j'étais complètement perdu, toute la première journée a été très éprouvante. Tu rentres dans un virage, tu freines là où tu pensais avoir ton point de repère, mais en fait tu réalises que tu es sorti à peine un peu mieux du virage précédent et tu atterris directement dans le bac à graviers ».

Support for this video player will be discontinued soon.

Binder, sept années de fidélité à KTM

Mais le champion du monde Moto3™ 2016 a vite repris ses marques. « Le deuxième jour, dès le premier tour, j'ai eu l'impression d'être à nouveau aux commandes et tout me semblait un peu plus facile ».

Son coéquipier Pol Espargaro et le pilote d'essai KTM Dani Pedrosa avaient quant à eux déjà effectué des tests en Autriche. « J'étais coincé en Afrique du Sud » explique Binder, se repentant d'avoir manqué une occasion. « Il n'y avait aucun moyen pour moi de me rendre en Autriche pour les essais. Mais de toute façon, c'était une bonne chose d'avoir ces deux jours à Misano pour me réveiller à nouveau, pour moi c'était vraiment, vraiment important ».

Support for this video player will be discontinued soon.

KTM de retour en piste avec ses RC16...

Espargaro était également présent au test de Misano, ainsi que certains des principaux acteurs du WorldSBK. « Je suis resté derrière Pol pendant quelques tours », précise Binder, « mais c'était le seul pilote de GP que je pouvais suivre. J'ai vu Jonny Rea sur la piste à plusieurs reprises, c'était assez cool. Je les ai toujours admirés en World Superbike depuis de nombreuses années. Mais c'était assez dingue d'être sur la piste avec tous ces "grands messieurs", c'était sympa de rouler avec eux et de voir comment tout le monde s'analyse sur la piste ».

Après s'être "retrouvé", Binder se prépare pour le premier Grand Prix de l'année à Jerez, qui débutera le vendredi 17 juillet par les séances d’essais libres.

« À partir de maintenant, ce serait génial de passer un week-end normal avec les FP1, FP2 et FP3 - vous savez, un week-end de course standard où l’on peut vraiment apprendre, être sur la piste avec d'autres pilotes et avoir l'occasion de voir ce que font les autres. Et je suis certain que cela va renforcer tout mon processus d'apprentissage ».

Support for this video player will be discontinued soon.

Reprise en douceur pour Binder à Misano

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés