Achat de billets
Achat VidéoPass
News
18 jours ago
By motogp.com

Qualifications : L’histoire se répète à Jerez !

Cette année encore, Fabio Quartararo s’élancera en pole position du Grand Prix Red Bull d’Espagne.

Pour ces qualifications, on attendait du grand spectacle et les téléspectateurs n’auront pas été déçus avec une première ligne de prestige, composée de Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT), Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) et Marc Márquez (Repsol Honda Team).

Une fois de plus, tout se sera joué dans les ultimes instants : Le Champion du Monde, qui avait pris la main, se faisait d’abord voler la vedette par son compatriote Maverick Viñales, auteur d’un incroyable dernier secteur et puis débarquait Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT)… Avec son tour en 1’36.705 – nouveau record de la piste sur un week-end - le Niçois mettait tout le monde d’accord. Maverick Viñales et Marc Márquez se retrouvaient dès lors repoussés à plus d’un dixième.

Tout un symbole pour le Français qui avait, souvenez-vous, décroché sa toute première pole sur cette même piste il y a tout juste un an ; battant au passage ce record de précocité autrefois détenu par Marc Márquez. Le Niçois en possède désormais sept au total et le prochain objectif sera de venger ce malheureux souci de sélecteur en course qui l’avait privé d’un podium !

En tout cas, cette fin de session aura marqué les esprits, pas seulement pour ses chronos. Quelques chutes furent en effet à déplorer, à commencer par celle Jack Miller (Pramac Racing). L’Australien se faisait plus exactement piéger dans le virage 11 alors qu’il était en avance sur le meilleur temps. Peut-être déconcentré par cet incident en arrivant sur les lieux, Álex Rins (Team Suzuki Ecstar) redressait alors brusquement sa GSX-RR et se faisait littéralement catapulter. Malheureusement, l’atterrissage était assez lourd pour le Catalan, que l’on voyait par la suite entrer dans l’ambulance tout en se tenant le bras droit. Et la sentence n'allait pas tarder à tomber : luxation et fracture de l’humérus pour le pilote ibérique.


En attendant la quatrième place revenait à Francesco Bagnaia (Pramac Racing), qui aurait presque pu déloger Marc Márquez, tant son ultime tentative était des plus solides ! L’Italien devancera ainsi sur la grille son coéquipier Jack Miller et Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol).

Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing), qui se sera sauvé en Q1, Andrea Dovizioso (Ducati Team) et Álex Rins devraient composer la troisième ligne ; le Top 10 étant complété par Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT).

GP d'Espagne : La conférence post-qualifs en intégralité

Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP) partira pour sa part 11e, aux côtés de Joan Mir (Team Suzuki Ecstar). La première RS-GP, celle d’Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini) sera 16e. Déception en revanche pour Johann Zarco (Hublot Reale Avintia Racing), victime d’une petite glissade en marge des repêchages. Le Français s’élancera de la 20e position.

Soyez au rendez-vous ce dimanche 14h, pour le départ de la course MotoGP™.

Le Top 10 de la Q2 :
1. Fabio Quartararo - (Petronas Yamaha SRT) - 1:36.705
2. Maverick Viñales - (Monster Energy Yamaha MotoGP) - +0.139
3. Marc Márquez - (Repsol Honda Team) - +0.157
4. Francesco Bagnaia - (Pramac Racing) - +0.250
5. Jack Miller - (Pramac Racing) - +0.748
6. Cal Crutchlow - (LCR Honda Castrol) - +0.749
7. Pol Espargaró - (Red Bull KTM Factory Racing) - +0.788
8. Andrea Dovizioso - (Ducati Team) - +0.830
9. Alex Rins - (Team Suzuki Ecstar) - +0.931
10. Franco Morbidelli - (Petronas Yamaha SRT) - +0.969

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Revivez les qualifications du GP Red Bull d’Espagne et profitez de l’intégralité de la saison MotoGP™ avec le VidéoPass. Sachez également qu’une page No Spoiler vous est proposée.

GP d'Espagne : Et la pole du MotoGP™ revient à...