Achat de billets
Achat VidéoPass
News
20 jours ago
By motogp.com

Moto3™ : Arenas double la mise à Jerez

Le Catalan signe une nouvelle victoire ce dimanche qui lui permet de s’envoler au Championnat !

Albert Arenas (Gaviota Aspar Team Moto3), arrivé en leader après sa victoire du Qatar, était resté jusqu’à présent relativement discret ce week-end, mais en course le Catalan aura su répondre présent. Mieux encore, le représentant du team Gaviota Aspar Team Moto3 finissait par triompher, pour inscrire le cinquième succès de sa carrière.

Moto3™ : Arenas conforte son statut de n°1

À l’extinction des feux, le poleman Tatsuki Suzuki (SIC58 Squadra Corse) avait pourtant conservé les commandes devant Andrea Migno (Sky Racing Team VR46) et Raúl Fernández (Red Bull KTM Ajo). Le Japonais dominait à vrai dire les quatre premières boucles ; tandis que Celestino Vietti (Sky Racing Team VR46) reprenait un à un ses adversaires et que Tony Arbolino (Rivacold Snipers Team) se faisait une jolie frayeur en allant mordre dans l’herbe.

C’est alors que les ennuis allaient commencé pour Tatsuki Suzuki… En l’espace de quelques virages, le représentant du team SIC58 Squadra Corse était en effet débordé coup sur coup par Celestino Vietti, Raúl Fernández, Albert Arenas, Tony Arbolino et Gabriel Rodrigo (Kömmerling Gresini Moto3) ! Mais comme toujours en Moto3™, la hiérarchie évoluait rapidement, compte tenu de ce groupe constitué de 14 pilotes.

Au 11e tour, Tony Arbolino s’emparait ainsi des commandes, que lui soutirait presque immédiatement Albert Arenas et à son grand désarroi, Celestino Vietti se voyait repoussé au cinquième rang. Tony Arbolino répliquait finalement quelques instants plus tard. Pas vraiment du goût de John McPhee (Petronas Sprinta Racing), bien déterminé à lui voler la vedette. Un combat s’engageait alors entre les deux hommes sous les yeux d’un peloton emmené par Albert Arenas ; Darryn Binder (CIP – Green Power) étant tombé à l’approche du drapeau à damier.

Tout se jouera en définitive dans le dernier virage : John McPhee forçait le passage vis-à-vis de Tony Arbolino, contraint d’écarter ; tandis qu’Albert Arenas se glissait à l’intérieur. En sortie de courbe, Tony Arbolino, Celestino Vietti et John McPhee connaissaient même une touchette, qui s’avérait fatale pour l’Écossais, deuxième de l’épreuve inaugurale. Preuve en est, ce dernier se retrouvait dans le bac à gravier.

Pendant ce temps-là, Albert Arenas franchissait donc la ligne d’arrivée en vainqueur devant Ai Ogura (Honda Team Asia). Tony Arbolino sauvait les meubles avec cette troisième marche du podium. Andrea Migno (Sky Racing Team VR46) et Celestino Vietti se classaient quant à eux quatrième et cinquième. Raúl Fernández et Gabriel Rodrigo terminaient en sixième et septième positions. Tatsuki Suzuki, Niccolò Antonelli (SIC58 Squadra Corse), qui s’était imposé en 2019 et Jaume Masia (Leopard Racing) complétaient le Top 10.

Au Championnat, Albert Arenas comforte de fait son avance qui s’élève dorénavant à 15 unités sur Ai Ogura ; John McPhee étant pour sa part repoussé à 36 longueurs. Prochaine épreuve dès la semaine prochaine sur cette même piste de Jerez.

Le Top 10 de la course :
1. Albert Arenas - (Gaviota Aspar Team Moto3) - 39:26.256
2. Ai Ogura - (Honda Team Asia) - +0.340
3. Tony Arbolino - (Rivacold Snipers Team) - +0.369
4. Andrea Migno - (SKY Racing Team VR46) - +0.546
5. Celestino Vietti - (SKY Racing Team VR46) - +0.634
6. Raúl Fernández - (Red Bull KTM Ajo) - +0.682
7. Gabri Rodrigo - (Kömmerling Gresini Moto3) - +0.753
8. Tatsuki Suzuki - (SIC58 Squadra Corse) - +0.881
9. Niccolò Antonelli - (SIC58 Squadra Corse) - +0.986
10. Jaume Masià - (Leopard Racing) - +3.646

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Revivez le GP Red Bull d’Espagne et profitez de l’intégralité de la saison Moto3™ avec le VidéoPass.

Moto3™ : Le coup d'envoi en Espagne !

Recommandés