Achat de billets
Achat VidéoPass
News
16 jours ago
By Nick Harris

Pas le temps de célébrer pour Quartararo…

Dans cette nouvelle chronique, Nick Harris s’évoque les fois où il y a eu deux courses enchaînées dans un même pays.

À peine le temps de se remettre de ses émotions, que les pilotes s’affronteront sur ce même Circuit de Jerez pour une nouvelle course !

C’est la première fois, en 72 ans de Grands Prix, qu’il y aura deux épreuves consécutives sur le même tracé… ou du moins sur une même saison. En effet, le Championnat du Monde s’est déjà rendu deux fois d’affilée au même endroit, mais à sept mois d’intervalle. Entre temps, les concurrents auront ainsi pu déguster une bonne petite dinde de Noël et célébrer les fêtes en famille.

La course 500cc du Montjuïc disputée en 1954 fut remportée par Dickie Dale sur son MV Agusta, avec un temps incroyable. Il s’agissait de l’ultime rendez-vous du calendrier. En mai, ce dernier était de retour sur cette même piste pour l’épreuve inaugurale, si ce n’est que cette fois, elle sera gagnée par Reg Armstrong sur Gilera.

Depuis, il y a eu bien eu des manches successives dans un même pays, mais pas du tout sur le même circuit. En 1988, l’Australien Kevin Magee inscrivait son unique triomphe à Jarama et sept jours plus tard, Eddie Lawson s’imposait à Jerez. De la même façon en 2004, Valentino Rossi avait dominé la grande finale de Valence et avait récidivé pour le coup d’envoi de la saison 2005 à Jerez. Cette année-là, Marco Melandri s’était distingué à Valence, tandis que Loris Capirossi s’était adjugé le premier succès de la campagne 2006 une nouvelle fois à Jerez. À deux occasions, nous avons eu aussi deux escales enchaînées aux Etats-Unis… En 2012, Casey Stoner s’était par exemple illustré à Laguna Seca, tandis que la victoire était revenue à Dani Pedrosa à Indianapolis. Les éditions suivantes avaient en revanche profité à Marc Márquez (Repsol Honda Team), sur la route de son premier titre.

Nous pourrions aussi citer 1966, lorsqu’une grève des marins avaient obligé les organisateurs à reporter les courses à l’Ile de Man. Le TT s’était ainsi déroulé deux semaines après le Grand Prix d’Ulster, qui avait dans les deux cas souri à Mike Hailwood.

La seule autre fois où je me souviens de deux rendez-vous consécutifs dans le même pays, c’était à l’époque où je couvrais la F1. J’étais directement allé d’Aida Mimasaka à Suzuka en compagnie d’Eddie Irvine et de son team.

Je ne pense pas que Fabio Quartararo profite beaucoup de ce court répit. Quoi qu’il en soit, le Français est bien déterminé à entrer un peu plus dans l’histoire de ce sport. Devenu ce dimanche, le premier tricolore à triompher en catégorie reine depuis 21 ans, le premier pilote satellite Yamaha à l’emporter sous l’ère MotoGP™ et le huitième plus jeune vainqueur d’une course en catégorie reine, le Niçois espère à présent accomplir l’exploit de rempiler avec un deuxième succès sur cette même piste ; ce qui serait une grande première ! Il se positionnerait alors juste derrière Marc Márquez, plus jeune gagnant de deux courses d’affilée. Voilà qui nous promet du joli spectacle.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés