Achat de billets
Achat VidéoPass
News
27 jours ago
By motogp.com

Binder, sérieux candidat pour le titre ?

En tout cas, le Sud-Africain enchaîne depuis peu les bons résultats, si bien qu’il pointe désormais en quatrième position au Championnat.

Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing), récompensé de sa toute première victoire une semaine plus tôt à Brno, n’entretenait en revanche pas de grands espoirs pour ce Grand Prix myWorld d’Autriche ; une épreuve pourtant chère à ses employeurs. À vrai dire, le Sud-Africain ne partait que de la 17e position et arrivé à la 11e, ce dernier était témoin de ce terrible accrochage entre Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT) et Johann Zarco (Esponsorama Avintia Racing)…

« Je dois dire que c’était assez effrayant, reconnaît le natif de Potchefstroom. Ça s’est produit juste devant moi. Je ne sais pas exactement ce qu’il s’est passé entre Franco et Johann, mais d’un coup j’ai vu leurs motos voler. Je n’ai pas cherché à comprendre, j’ai freiné aussi fort que j’ai pu pour les éviter. J’ai vu les motos se diriger droit vers le virage où étaient Maverick et Valentino. Je pense que c’est l’homme le plus chanceux au monde ce dimanche… »

Crédité de la neuvième place au second départ, le représentant du team Red Bull KTM Factory Racing connaissait ensuite un duel face à Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP), qu’il parvenait à contenir ; tandis qu’Álex Rins (Team Suzuki Ecstar), Miguel Oliveira (Red Bull KTM Tech3) et Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing) finissaient à terre. C’est une quatrième place qui l’attendait donc à l’arrivée de cette course ; un résultat qu’il accueillait avec le plus grande satisfaction.

« Si on m’avait dit que je terminerais quatrième ce dimanche, je n’y aurais pas cru. C’était une course très difficile, totalement folle. Il s’est passé tellement de choses et au second départ, la hiérarchie a de nouveau été totalement bousculée. C’est juste génial de figurer au sein du Top 5, sachant que nos attentes étaient quasi nulles. Franchement, j’ai beaucoup appris en course, j’ai pu suivre un certain nombre de pilotes plus rapides que moi et je sais ce sur quoi nous pouvons progresser en vue du week-end prochain : en sortie de virage, en gardant une bonne vitesse, sans que la moto ne cabre trop ! Si on arrive à résoudre ça, je serai beaucoup plus compétitif, promet-il. Mais c’est beaucoup une question de pilotage et je ne maîtrise pas encore tout. »

Objectif donc, faire encore mieux le week-end prochain sur cette même piste ! En attendant, le voici désormais quatrième du Championnat, à seulement 26 points du leader Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT). En l’espace d’une semaine, le n°33 aura autrement dit grappillé 14 positions. De quoi faire de lui un très sérieux candidat pour le titre ? Telle est la question qui entoure ce rookie !

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés