Achat de billets
Achat VidéoPass
News
29 jours ago
By motogp.com

Rossi, meilleur pilote Yamaha après avoir échappé au drame

L’Italien, qui aura failli être percuté par la moto de Franco Morbidelli, termine tout compte fait cinquième de ce GP d’Autriche…

Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoG) ne s’attendait certainement pas à vivre ce dimanche, un des moments les plus terrifiants de sa carrière. Parti de la quatrième ligne, l’Italien avait déjà récupéré cinq positions au bout de neuf tours, lorsque la M1 en perdition de Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT) lui est littéralement passé sous le nez… Ce n’est qu’en rentrant au box, que l’Italien prenait conscience du drame auquel il venait d’échapper.

« J’étais dans le virage 3 avec Maverick, quand j’ai senti quelque chose arriver, explique-t-il après la course. Au départ, j’ai pensé que c’était l’ombre de l’hélicoptère, sauf qu’en réalité c’était la moto de Franco. Et celle de Johann est passé au-dessus de Maverick. Franchement, on a tous eu beaucoup de chance, personne n’a été blessé. On peut remercier notre bonne étoile, car la situation était vraiment effrayante! »

« Je pense qu’il faut être agressif, après tout chacun tente le maximum, mais il ne faut pas exagérer, ajoute-t-il par rapport à la manœuvre de Johann Zarco (Esponsorama Avintia Racing). On doit garder à l’esprit que c’est un sport très dangereux. Vous devez avoir du respect pour vos adversaires, qui plus est sur un tracé où vous flirtez en permanence avec les 300 km/h. Je lui déjà parlé et il m’a promis qu’il ne l’a pas fait exprès. Il est allé large et a fermé la porte juste devant Franco. Mais avec ces motos à l’aspiration, Franco n’avait aucune chance de freiner… »


À peine le temps de reprendre ses esprits, que Valentino Rossi devait déjà repartir en piste. Décroché par le quatuor Andrea Dovizioso (Ducati Team) – Jack Miller (Pramac Racing) –  Álex Rins (Team Suzuki Ecstar) - Joan Mir (Team Suzuki Ecstar), le transalpin se retrouvait alors à la lutte avec Brad Binder. Le vainqueur parvenait finalement à lui tenir tête, mais la chute d’Álex Rins lui permettait tout de même de terminer cinquième et meilleur pilote Yamaha à l’arrivée.

« Au bout du compte, la course s’est plutôt bien passée, alors que d’ordinaire on souffre pas mal sur cette piste du déficit à l’accélération. Ceci étant, j’avais un bon rythme. Dommage qu’on ait perdu le contact avec le premier groupe avec cette attaque pour le moins agressive de Brad. Qu’importe j’ai tout de même réussi à terminer cinquième. Je penser qu’on aurait pu faire mieux, mais ça reste une bonne course, » conclut Il Dottore, qui pointe désormais à la cinquième place du classement général.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.